Cet article date de plus d'un an.

Reconfinement : une libraire lilloise se rebelle contre la fermeture imposée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Reconfinement : une libraire lilloise se rebelle contre la fermeture imposée
France 2
Article rédigé par
A. Rougerie, M. Mouamma, E. Delbecque - France 2
France Télévisions

Devoir fermer boutique alors que les grandes surfaces continuent à accueillir des clients pendant le reconfinement : la situation ne passe pas pour certains commerçants. Samedi 31 octobre, une libraire lilloise est entrée en résistance, soutenue par ses clients.

Le 31 octobre, comme tous les samedis matins, Fabienne Van Hule est allée ouvrir sa librairie, la Place Ronde, à Lille (Nord). Sauf que cette fois, elle le sait, elle n'y est pas autorisée. "On a le droit de montrer les incohérences de certaines décisions, me semble-t-il", dénonce-t-elle. Ce qui ne passe pas pour la gérante : le classement des librairies en commerces non-essentiels. "Tout le monde a besoin de pouvoir échanger et partager", dit-elle en précisant être "consciente de ce qu'il se passe dehors".

La librairie risque la fermeture administrative

Les habitués soutiennent l'ouverture clandestine. "Il faut faire montre de citoyenneté, dire : 'On est avec vous, on a besoin de vous, si vous avez besoin de nous, on est là'", estime un client. Accueillir ses clients peut coûter cher à la commerçante : sa boutique risque la fermeture administrative. Mais la libraire n'a pas peur ; plus que jamais motivée, elle occupera le terrain aux horaires habituels.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.