Nouvelles attestations : mais qui est Camille Dupont ?

Avec l'entrée en vigueur du deuxième confinement français, le gouvernement a remis à disposition les attestations indispensables pour sortir de chez soi. Sur celles-ci, le nom par défaut a changé : ce n'est plus Jean, mais Camille Dupont.

Article rédigé par
Théo Conscience - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le nom de référence d'une attestation de déplacement pré-remplie a changé. (CAPTURE D'ECRAN DU SITE DU GOUVERNEMENT)

Jean Dupont est mort, vive Camille Dupont ! Qui dit nouveau confinement, dit nouvelles attestations de déplacements. Sur la deuxième version, mise en ligne par le gouvernement, le nom par défaut a changé. Jean laisse sa place à Camille Dupont.

Une notoriété nouvelle, donc, pour les Camille Dupont de France. Depuis vendredi 30 octobre, en effet, tout le monde connaît son nom. Mais qui est-ce ? "Camille Dupont, c'est mon mari !'', répond la voix de l'autre côté du combiné. Et d'ajouter, en parlant à quelqu'un derrière elle : "On recherche un Camille Dupont !"

Ce premier Camille Dupont, c'est un retraité de 88 ans. Quand on lui apprend que son nom est sur toutes les attestations de déplacements : "Oh mais c'est trop beau ça !", répond-il. Alors là, je ne sais plus où me mettre. Je suis confus de tant d'honneur !"

Le vingt-sixième nom le plus porté en France

Camille Dupont, c'est aussi une psychothérapeute dans les Alpes-Maritimes. Elle, elle ne s'étonne plus de cette notoriété soudaine : "Avec un nom comme Dupont, on est exposé à ce genre de choses." Pourtant, Dupont n'est que le vingt-sixième nom le plus porté en France. La bonne surprise, en revanche, c'est la date de naissance sur les attestations : 1er janvier 1970 : "Je suis très fière, parce qu'on m'a rajeuni. Je suis très contente !'', rit Camille Dupont.

Et pour ceux qui habitent Saint-Rémy-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, Camille Dupont, c'est "une petite ostéopathe", comme elle se décrit elle-même. Cette ostéopathie, et maman à en croire les babillements entendus au téléphone, profite de sa minute de célébrité pour faire passer un message : "Restez confinés un maximum, mais allez chez l'ostéopathe quand même !" Et en cas de rendez-vous chez l'ostéopathe, il faudra veiller à changer le nom sur son attestation de déplacement...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.