Nièvre : le taux d’incidence flambe, les hôpitaux sous tension

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Nièvre : le taux d’incidence flambe, les hôpitaux sous tension
France 2
Article rédigé par
D. Sébastien, E. Jacquin - France 2
France Télévisions

L’épidémie de Covid-19 s’emballe dans plusieurs départements français. Le gouvernement s’inquiète particulièrement de la situation du Rhône, de la Nièvre et de l’Aube.

16 départements sont déjà reconfinés, et de nouveaux territoires pourraient les rejoindre. Trois départements sont particulièrement sources d’inquiétudes pour les autorités : le Rhône, la Nièvre et l’Aube. "Dans ces trois départements, la courbe du taux d’incidence devient exponentielle. Dans la Nièvre, ce taux d’incidence a pratiquement doublé en 15 jours. Il est de 329 pour 100 000 habitants quand il était de 146 pour 100 000 habitants au début de mois de mars", précise le journaliste de France télévisions Olivier Feniet, en direct de la Nièvre, mercredi 24 mars.

Le variant britannique explique la flambée

La raison derrière cette flambée est la circulation du variant britannique, plus contagieux et virulent. "Il représente selon les derniers chiffres près des trois-quarts des contaminations détectées. Résultat : les hôpitaux du département sont sous tension, ils sont arrivés à saturation", ajoute le journaliste. Dans la Nièvre, l’hôpital de Nevers affiche un taux d’occupation de quasiment 100%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.