Jardinage : après le confinement, la pénurie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Jardinage : après le confinement, la pénurie
France 2
Article rédigé par
F.Vallet, N.Salem, L.Puech, B.Picrel - France 2
France Télévisions

Ces plantes-là ne sont pas en vente dans les magasins de jardinage. L'engouement, pendant le confinement, a entraîné une pénurie. 

En télétravail et sans possibilité de voyager en 2021, une famille franco-anglaise s'est mise au jardinage, avec ce qu'elle appelle son "jardin Covid". Avec les confinements, cet engouement est partagé par de nombreux foyers. Alors au printemps, quand les framboisiers ont gelé, il est impossible d'en acheter de nouveaux : "Ils n'ont pas poussé ou que très peu", déplore Hélène Dupont, jardinière amatrice. Il a fallu les commander et attendre trois mois. Ils viennent d'arriver dans une boutique de Le Thillay (Val-d'Oise). Après le dernier confinement, les ventes ont explosé. Les professionnels ont du mal à suivre, par manque de marchandises. 

Pas pour tout le monde

Plantes aromatiques, fruitiers, rosiers, les clients ont tous acheté les mêmes plantes. Alors les pépiniéristes mettent la pression sur les fournisseurs, comme dans une culture de Courtacon (Seine-et-Marne). Il n'y en aura pas pour tout le monde. Les paysagistes et les responsables de parcs publics sont aussi sur les rangs. Inquiets, ces professionnels anticipent leurs achats. Résultat, les prix restaient stables depuis dix ans, ils vont augmenter depuis ans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.