Fermeture des écoles : la difficile réorganisation des entreprises

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Fermeture des écoles : l’organisation difficile des entreprises
France 2
Article rédigé par
T. Souman, D. Brignaud, N. Dahan, C. La Rocca, R. Chapelard, N. Thévenot - France 2
France Télévisions

Les écoles vont fermer pour trois semaines, à partir du vendredi 2 avril. Dans les entreprises, les plannings ont été repensés à la veille de cette fermeture.

Dans un grand supermarché de Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), le planning est bouleversé pour les 125 salariés. Les vacances de Pâques ont été avancées de deux semaines et Malika Harrag, qui prépare les commandes, s’inquiète et ne sait pas qui va garder ses enfants. Comme elle n’avait pas prévu de poser de congés, c’est son conjoint qui va devoir s’arrêter pour s'occuper des enfants.

Un problème d’effectifs

Dans les étages, les difficultés de planning s’accumulent. Le directeur ignore si ses effectifs seront suffisants pour les trois prochaines semaines. "Pour les caissières, c’est un problème aussi, parce qu’on en a quatre en moins, donc on va faire faire des heures supplémentaires au personnel qui voudra bien, mais ça engendre des frais en plus", précise Christophe Martel. D’autres entreprises sont contraintes une fois de plus de jongler entre télétravail et chômage partiel pour ne pas voir chuter leur activité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.