Entreprises : la détresse psychologique des patrons

Les dirigeants d’entreprise, épuisés par les conséquences de la pandémie de coronavirus, sont au bord de l’épuisement psychologique.

FRANCE 2

Une cellule d’écoute a été mise en place au ministère de l’Économie afin de conseiller les chefs d’entreprise qui se retrouvent lancés, depuis plusieurs mois, dans une course de fond dont ils ne connaissent pas l’issue : les comptes, la culpabilité de ne pas s’en sortir… C’est notamment le cas de Laurent Gonnet, dont faire grandir des plantes est la passion et le métier. Depuis trente ans, il dirige une entreprise horticole d’une cinquantaine de salariés, à Voglans (Haute-Savoie).

Des pensées noires

Dans ses serres, le traumatisme du premier confinement est encore bien présent. "Ici, on avait les soucis, qui font de belles fleurs orange. Les plantes étaient prêtes à vendre, et on les a jetées, et là, ça fait un choc", se rappelle le chef d’entreprise. Il avait dû fermer son magasin, considéré comme un commerce non-essentiel. Un manque à gagner, mais surtout une grande souffrance psychologique. Si Laurent Gonnet a réussi à surmonter la crise, bien entouré, ce n’est pas le cas de tous les commerçants. "Je comprends que certains aient eu des pensées noires", affirme-t-il, ému.

Le JT
Les autres sujets du JT
Entreprises : la détresse psychologique des patrons
Entreprises : la détresse psychologique des patrons (Capture d'écran France 2)