Économie : des jouets de Noël "made in France"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Économie : des jouets de Noël made in France
France 2
Article rédigé par
P-L.Monnier, V.Bouffartigue, A.Da Silva - France 2
France Télévisions

Les fabricants de jouets commencent à relocaliser leur production et parviennent à rivaliser avec des pays à bas coûts.

Entre les mains du Père Noël, une dînette de Rhône-Alpes, une boîte à histoire du Pays Basque, ou encore une peluche bretonne : une poignée de fabricants de jouets tentent de relocaliser. Près de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), c'est le cas d'une usine dédiée à l'électronique d'une conteuse d'histoire pour les 3-8 ans. Mais le "made in France" a un coût, 5 à 10% plus cher. Alors, pour ne pas augmenter ses prix, l'entreprise s'appuie sur une armée de machines : la production ne nécessite que 20 salariés contre 40 en Chine. 

La crise sanitaire rebat les cartes

Seuls 14% des jeux et jouets vendus dans l'Hexagone sont français ; la crise sanitaire rebat les cartes. Un spécialiste du carton dans la Drôme fabrique ses jeux de société, et ses clients viennent d'Europe ou d'Asie. Certains veulent s'afficher "made in France", mais d'autres doivent contrer des hausses brutales de coûts pendant la crise, et des transports qui ont pris beaucoup de retard.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.