Covid-19 : près de 12 millions de cas aux Etats-Unis à l'approche de Thanksgiving

Selon les autorités, la vague d'infections pourrait submerger le système de santé si les Américains ne suivent pas la "forte recommandation" de ne pas voyager dans la période de Thanksgiving, célébré jeudi.

Un homme dans un supermarché Target en Pennsylvanie, aux États-Unis, le 20 novembre 2020. 
Un homme dans un supermarché Target en Pennsylvanie, aux États-Unis, le 20 novembre 2020.  (MARK MAKELA / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

Des sénateurs prônent le retour du sport. Alors que le président Emmanuel Macron doit s'adresser aux Français mardi 24 novembre pour annoncer une adaptation des règles du confinement face à l'épidémie de Covid-19, 68 sénateurs de la droite et du centre veulent plus de libertés pour la pratique sportive. Dans un courrier écrit mercredi et adressé au Premier ministre Jean Castex, ils appellent à la reprise des sports individuels de plein air et à la suppression de la limitation de déplacement à un kilomètre du domicile pour l'exercice physique. Suivez notre direct.

Près de 12 millions de cas aux Etats-Unis. Dans leur bilan quotidien, les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont fait état samedi de 11 843 490 cas, soit 192 673 de plus que vendredi. Selon les autorités, la vague d'infections pourrait submerger le système de santé si les Américains ne suivent pas la "forte recommandation" émise par les CDC de ne pas voyager dans la période de Thanksgiving, célébré jeudi.

La crise sanitaire est "un test pour le G20" selon Macron. Lors d'une visioconférenceEmmanuel Macron a exhorté ses homologues du G20 à se montrer solidaires des pays pauvres dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. La crise sanitaire est "un test pour le G20", a-t-il affirmé, souhaitant notamment que les plus grandes puissances "achètent des doses de vaccins pour le compte des pays les moins avancés". "Nous devons concevoir ensemble un mécanisme de dons", a expliqué le chef de l'Etat, "pour la vaccination des publics prioritaires dans les pays en développement". 

Castex réaffirme que les commerces rouvriront "autour du 1er décembre". Le Premier ministre a confirmé la réouverture des commerces autour de cette échéance mais pas "des restaurants ni des bars""N'attendez pas ce matin de moi une date précise, parce que mon indicateur, ce sont les critères sanitaires", a expliqué le chef du gouvernement à une délégation de commerçants et d'artisans réunis à la préfecture de Côte-d'Or à Dijon. 

Risque de contamination "quasi inexistant". Les sénateurs estiment dans ce message que "la limitation de l'exercice physique en plein air manque de sens" dans un contexte où "les enjeux de santé publique prennent le pas sur tout le reste""Sur le plan sanitaire, les études récentes démontrent que le risque de contamination à la Covid-19 en plein air et dans le respect des gestes barrières est quasi inexistant", argumentent les signataires, en tête desquels Michel Savin, sénateur LR de l'Isère, et Céline Boulay-Espéronnier, sénatrice LR de Paris.

Première demande d'autorisation d'un vaccin aux Etats-Unis. Le groupe pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont demandé vendredi à l'Agence américaine des médicaments (FDA) d'autoriser leur vaccin contre la maladie. Ce sont les premiers fabricants à le faire aux Etats-Unis ou en Europe. La demande était attendue depuis plusieurs jours, après la publication des résultats de l'essai clinique, selon lesquels le vaccin serait efficace à 95%, sans effets secondaires graves.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h05 : Faisons un dernier rappel des principaux titres avant de mettre ce direct en pause :

• Jonathann Daval est condamné à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Alexia. L'avocate de Jonathann Daval a annoncé que ce dernier ne fera pas appel.

• Des milliers de manifestants ont participé à des rassemblements dans plusieurs villes de France, de Paris à Toulouse en passant par Montpellier, Lille, Nancy, Rennes ou encore Saint-Etienne.

• Santé publique France a comptabilisé 276 morts supplémentaires en 24 heures tandis que la décrue se poursuit en réanimation. Les services de réanimation sont occupés par 4 493 patients du Covid-19, dont 220 nouvelles admissions. Un chiffre qui continue de baisser pour le 5e jour consécutif.

• Le FrançaisThomas Ruyant (LinkedOut) confirme sa première position, maintenant à distance le Gallois Alex Thomson et Charlie Dalin.

22h58 : Depuis le début de la crise sanitaire, deux tiers des soignants estiment que leurs conditions de travail se sont détériorées. Conséquence : au moins un sur quatre souhaiterait changer de métier.

(FRANCE 3)

21h55 : Les Etats-Unis franchissent la barre des 12 millions de cas recensés de Covid-19, selon les chiffres de l'université Johns Hopkins, qui fait référence. Le pays compte 12 019 960 cas, selon ce comptage. Il s'agit du pays le plus touché au monde en valeur absolue.

21h31 : Emmanuel Macron va-t-il détailler davantage la stratégie de vaccination du gouvernement lors de sa prise de parole, mardi ? La mairie de Paris a, quant à elle, déjà fait savoir qu’elle se tenait prête à vacciner un tiers de la population parisienne dès janvier. Retour sur les incertitudes de la stratégie française.

(FRANCEINFO)

20h45 : Toujours selon les chiffres de Santé publique France, 17 881 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés, contre près de 23 000 hier. Le taux de positivité des test (proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées ) enregistre une légère baisse : il s'établit aujourd'hui à 14,8% contre 15% hier.

20h43 : Le nombre de patients en réanimation continue de baisser, pour le 5e jour consécutif. Les services de réanimation sont occupés par 4 493 patients du Covid aujourd'hui, dont 220 nouvelles admissions. Hier, les services de réanimation comptaient 4 566 patients du Covid. Au total, 31 365 personnes porteuses du virus sont hospitalisées aujourd'hui (quelle que soit la gravité de leur état), contre 31 875 hier.

20h40 : Selon les chiffres de Santé publique France, 276 personnes sont mortes de suites du Covid-19 au cours des dernières 24 heures dans les hôpitaux. Hier, ce chiffre s'élevait à 386. Cela porte à 45 518 le nombre de personnes mortes de cette maladie depuis le début de l'épidémie en France.

20h25 : Le gouvernement portugais annonce la fermeture des écoles les lundi 30 novembre et 7 décembre, à la veille de jours fériés. Objectif de la mesure : freiner la propagation de nouveau coronavirus. Les autorités portugaises ont fait le choix de diviser le pays en quatre zones, selon leur risque de propagation de l'épidémie, auxquelles correspondront à partir de mardi différents niveaux de restrictions, a précisé le Premier ministre lors d'une conférence de presse à Lisbonne.

20h53 : Il est un peu plus de 20 heures, faisons un nouveau rappel des principaux titres :

•Jonathann Daval est condamné à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Alexia. L'avocate de Jonathann Daval a annoncé que ce dernier ne fera pas appel.

• Des milliers de manifestants ont participé à des rassemblements dans plusieurs villes de France, de Paris à Toulouse en passant par Montpellier, Lille, Nancy, Rennes ou encore Saint-Etienne.

• Les judokas françaises Madeleine Malonga et Romane Dicko ont remporté, toutes les deux pour la deuxième fois, le titre de championne d'Europe. Madeleine Malonga, 26 ans, chez les moins de 78 kg. Romane Dicko, 21 ans, chez les plus de 78 kg.

Soixante-huit sénateurs de la droite et du centre demandent, dans un courrier adressé au Premier ministre Jean Castex, la reprise des sports individuels de plein air et la suppression de la limitation de déplacement à 1 km pour l'exercice physique.

19h48 : Emmanuel Macron a demandé à ses homologues du G20 à se montrer solidaires des pays pauvres dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Le président français a plus particulièrement parlé du partage des futurs vaccins. "Serons-nous prêts à en garantir l'accès à l'échelle planétaire et à éviter à tout prix le scénario d'un monde à deux vitesses, où seuls les plus riches pourraient se protéger du virus et reprendre une vie normale?", a-t-il déclaré. Pour le locataire de l'Elysée, la crise sanitaire est "un test pour le G20" et "il n'y aura aucune réponse efficace à la pandémie qui ne soit une réponse globale".

19h27 : Si les activités nautiques sont interdites, il est possible de se baigner une heure par jour en mer. A la Baule, les membres du collectif des Canards givrés en profitent tous les jours, même si l'eau est n'est qu'à 13°C.

(FRANCEINFO)

19h12 : Le sénateur EELV Thomas Dossus a exercé son droit de visite parlementaire et s'est rendu au Centre de rétention administrative de Lyon. "Il y a vraiment du monde dans les chambres. Ils essayent de faire respecter les gestes mais c’est impossible avec le nombre de personnes se trouvant à l’intérieur", explique l'élu. Pour lui, le problème viendrait d’une évolution dans l’attitude des autorités face aux étrangers interpellés en situation irrégulière : "A une époque encore récente, le juge des libertés faisait gaffe et y envoyait moins de monde, et là ils ont visiblement changé de consigne sur toute la France. Et comme les frontières sont fermées, il y a un allongement de la durée de retenue, puisqu’ils ne peuvent plus renvoyer les personnes."

19h07 : Que se passe-t-il au Centre de rétention administrative de Lyon (CRA) ? Depuis quelques jours, les alertes se multiplient pour mettre en garde contre une dégradation sanitaire, liée au Coronavirus, de ces lieux de transit des étrangers en situation irrégulière. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes détaille ce que l'on sait de la situation dans ce centre dans ce centre.

18h44 : "Lorsque la crise sanitaire que nous sommes en train de traverser sera passée, la pire réaction serait de tomber encore plus dans un consumérisme fébrile."

Le pape François estime qu'"un récit économique différent est urgent". Il l'a déclaré en concluant une rencontre virtuelle internationale avec de jeunes entrepreneurs. "Nous ne sommes pas condamnés à des modèles économiques qui concentrent leur intérêt immédiat sur les profits comme unité de mesure, et sur la recherche de politiques publiques semblables qui ignorent leur coût humain, social et environnemental (...) Comme si nous pouvions compter sur une disponibilité absolue, illimitée ou neutre des ressources", a-t-il ajouté.

17h06 : L'Italie n'est pas le seul voisin européen à envisager une campagne de vaccination d'ici quelques semaines. L'Allemagne se tient prête. "Angela Merkel table sur un début des opérations dès le mois de décembre et au plus tard, en tout début d’année prochaine. À Berlin, on sait déjà qu’il y aura six centres, dont un ancien aéroport, une patinoire ou encore un centre des congrès", explique le correspondant de France Télévisions, Laurent Desbonnets.

16h51 : L'Italie débutera à la fin du mois de janvier une "campagne de vaccination sans précédent". C'est ce qu'annonce le ministre italien de la Santé Roberto Speranza. La campagne ciblera en priorité les catégories de la population les plus exposées au Covid-19.

16h54 : "La rencontre du monde du sport qui annonce 400 millions d'euros cette semaine ne cible pas les territoires les plus en difficulté de notre pays ! Nous souhaiterions être écoutés dans le cadre du plan de relance." Dans une tribune publiée sur le site de L'Equipe, des associations sportives de quartiers demandent la tenue d'un "Grenelle de l'éducation et de l'inclusion par le sport". La crise liée au Covid-19 place ces structures "au bord du gouffre". Retrouvez davantage de détails dans notre article.

16h37 : A Roubaix (Nord), pour lutter contre le relâchement des gestes barrières parmi la population, la mairie a mis en place un système d’ambassadeurs de la prévention contre le Covid-19 dans les quartiers défavorisés. La ville affiche le triste record des contaminations : plus de 1 000 cas pour 100 000 habitants, soit deux fois plus qu’à Lille.

15h06 : "N'attendez pas ce matin de moi une date précise, parce que mon indicateur, ce sont les critères sanitaires."

Le Premier ministre Jean Castex était en visite ce matin à Dijon (Côte-d'Or), où il a rencontré une délégation de commerçants. Si l'accalmie se confirme, "nous rouvrirons les commerces qui ne sont pas de première nécessité autour du 1er décembre", a-t-il également précisé.

14h17 : Il est 14 heures, voici le point sur l'actualité :

• Un millier de personnes se sont rassemblées à Lille (Nord) pour protester contre la proposition de loi sécurité globale. Une autre manifestation est prévue à Paris à 14h30.

• La réclusion criminelle a perpétuité, la peine maximale, est requise contre Jonathann Daval, dont le procès s'achève aujourd'hui. Le verdict est attendu dans la soirée.

• Soixante-huit sénateurs de la droite et du centre demandent, dans un courrier adressé au Premier ministre Jean Castex, la reprise des sports individuels de plein air et la suppression de la limitation de déplacement à 1 km pour l'exercice physique.

• Changement à la tête de la flotte. Le skipper français Thomas Ruyant (LinkedOut) a dépassé le Gallois Alex Thomson (Hugo Boss).

12h13 : "S'il vous plaît, ne prévoyez aucun voyage". En Pologne, le gouvernement déconseille formellement tout déplacement pour les fêtes de Noël. Le Premier ministre a également précisé que les théâtres, bars et restaurants resteraient fermés au moins jusqu'au 27 décembre et que l'enseignement continuerait à se faire à distance. Sur la semaine écoulée, la Pologne arrive en troisième position pour le nombre des décès dans l'Union européenne après l'Italie et la France, selon un décompte fait par l'AFP.

12h00 : Il est midi, voici le point sur l'actualité :

• La réclusion criminelle a perpétuité, la peine maximale, est requise contre Jonathann Daval, dont le procès s'achève aujourd'hui. Le verdict est attendu dans la soirée.

• Soixante-huit sénateurs de la droite et du centre demandent, dans un courrier adressé au Premier ministre Jean Castex, la reprise des sports individuels de plein air et la suppression de la limitation de déplacement à 1 km pour l'exercice physique.

• Au moins huit personnes sont mortes ce matin à Kaboul, après une attaque à la roquette près de la Zone verte, où se trouvent les ambassades et les entreprises étrangères. Selon le ministère de l'Intérieur, il y a également 31 blessés.

Changement à la tête de la flotte. Le skipper français Thomas Ruyant (LinkedOut) a dépassé le Gallois Alex Thomson (Hugo Boss).

12h12 : Privés de Premier ministre. Les représentants syndicaux de l'hôpital de Brest, qui souhaitaient échanger avec Jean Castex à l'occasion de sa visite hier, ont été retenus dans leurs locaux syndicaux par des policiers des Renseignements territoriaux, rapporte France Bleu. Pour s'assurer la coopération de la douzaine de syndicalistes, une rencontre avec le Premier Ministre leur a été promise mais elle ne s'est pas concrétisée. "On a été manipulés", s'indigne Thomas Bourhis, le secrétaire général de la CGT au CHRU de Brest.

11h28 : Soixante-huit sénateurs de la droite et du centre demandent, dans un courrier adressé au Premier ministre Jean Castex, la reprise des sports individuels de plein air et la suppression de la limitation de déplacement à 1 km pour l'exercice physique. "Sur le plan sanitaire, les études récentes démontrent que le risque de contamination à la CoVid-19 en plein air et dans le respect des gestes barrières est quasi inexistant", argumentent les signataires, en tête desquels Michel Savin, sénateur LR de l'Isère, et Céline Boulay-Espéronnier, sénatrice LR de Paris.

11h20 : Un petit tour par le kiosque à journaux. Aujourd'hui en France s'intéresse au confinement allégé qui se profile après le 1er décembre.

Aujourd'hui en France

09h00 : On commence par un premier point sur l'actu :

• Au moins huit personnes sont mortes ce matin à Kaboul, après une attaque à la roquette près de la Zone verte, où se trouvent les ambassades et les entreprises étrangères. Selon le ministère de l'Intérieur, il y a également 31 blessés.

• Jonathann Daval, qui se dit prêt à "payer" pour le meurtre de sa femme Alexia, sera fixé sur son sort aujourd'hui. Le verdict de la cour d'assises de Haute-Saône sera rendu dans la soirée.

A quatre jours de la prochaine allocution d'Emmanuel Macron, un nouveau protocole sanitaire a été élaboré pour les commerces et le report du "Black Friday" a été acté par Bercy et les acteurs du secteur.


• L'Assemblée nationale a largement adopté en première lecture la disposition controversée sur la diffusion malveillante d'images des forces de l'ordre, dans une version modifiée visant à protéger le "droit d'informer".