Covid-19 : Bruno Le Maire veut "obliger" les foncières à accorder des réductions de loyers aux professionnels

Le ministre de l'Economie a promis, devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale, de recevoir ces grandes sociétés immobilières pour les obliger à "jouer le jeu de la solidarité".

Bruno Le Maire répond à une question au gouvernement, le 3 novembre 2020, à l\'Assemblée nationale, à Paris.
Bruno Le Maire répond à une question au gouvernement, le 3 novembre 2020, à l'Assemblée nationale, à Paris. (JACQUES WITT/SIPA)
Ce qu'il faut savoir

Bruno Le Maire a fustigé, mercredi 4 novembre, les grandes foncières immobilières qui refusent d'accorder des réductions de loyers à leurs locataires professionnels. "Je les recevrai pour les mettre devant leurs responsabilités et nous verrons ensuite quelles dispositions réglementaires nous pouvons prendre pour [les] obliger à jouer le jeu de la solidarité face à la crise", a affirmé le ministre de l'Economie devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale. 

Ce direct est désormais terminé.

  Un nouveau projet de budget rectifié pour 2020. Face à la seconde vague de Covid-19 et au nouveau confinement, le gouvernement revoit ses plans. Un nouveau projet de budget rectifié pour 2020 a été présenté mercredi en Conseil des ministres, afin de débloquer 20 milliards d'euros supplémentaires pour soutenir l'économie. C'est le quatrième depuis le début de la crise sanitaire. Le produit intérieur brut (PIB) devrait ainsi finalement se contracter de 11% cette année, contre 10% selon la précédente prévision de septembre. 

La France atteint 426 morts à l'hôpital, un record depuis avril. L'épidémie continue de progresser en France, avec 426 décès comptabilisés à l'hôpital entre lundi soir et mardi soir. Ce triste nombre n'avait plus été atteint depuis le mois d'avril, pendant le premier confinement. La France compte désormais 3 878 patients atteints du Covid-19 en réanimation, soit 148 lits occupés de plus que la veille. Le nombre total de personnes hospitalisées s'établit à 26 265, soit plus d'un millier de plus que lundi (25 143).

  L'Italie décrète un couvre-feu sanitaire. Pour endigueur la deuxième vague de l'épidémie, le gouvernement italien a décrété, dans la nuit de mardi à mecredi, un couvre-feu sanitaire. Ce dernier va débuter jeudi, entre 22 heures et 5 heures du matin. Les lycées devront tous passer à l'enseignement à distance et les musées seront fermés. Ces mesures s'appliquent sur tout le territoire jusqu'au 3 décembre. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h34 : Emmanuel Macron, qui était attendu lundi à Vienne pour une rencontre avec le chancelier Sebastian Kurz consacrée à la lutte contre le terrorisme, a décidé de reporter son voyage. Il sera remplacé par une visioconférence en début de semaine, a indiqué l'Elysée. Ce report est dû à des questions d'agenda liées à la gestion de la crise sanitaire, précise la présidence française.

21h43 : Interdiction de sortir plus d'une heure par jour, fermeture des commerces et des cafés, arrivée de l'hiver... Avec le deuxième confinement, les habitants des zones rurales souffrent plus qu'au printemps. À Langon, petit village de 1 500 habitants d'Ille-et-Vilaine, l'ambiance est morose.

21h36 : Bonsoir Là encore, je vous délivre les informations dont je dispose à cet instant. Selon les explications des autorités danoises, cette mutation ne se traduit pas par des effets plus graves chez l'être humain, mais par une moindre efficacité de ses anticorps, ce qui menace la mise au point d'un vaccin contre le virus.

Les 12 cas de transmission à l'homme du virus muté ont été détectés dans la péninsule du Jutland, la partie occidentale du pays, où sont concentrés la plupart des élevages.

21h37 : Bonsoir France Info ! Sur tous les fronts bravo ! Avez-vous plus d'informations concernant cette mutation au Danemark ? Est-elle plus contagieuse encore ? Comment les animaux vont être tués ? Comment et quand s'est on rendu compte de la mutation ? C'est quand même assez angoissant.. :/

21h32 : Difficile de vous répondre. Le Danemark va abattre la totalité des visons élevés sur son territoire en raison d'une mutation du Covid-19 déjà transmise à 12 personnes. Copenhague avait déjà lancé cet été une campagne d'abattage dans les élevages infectés.

21h32 : Quel enfer cette nouvelle sur le covid muté 😓 on sait si c'est sous contrôle ?

21h28 : Il y a actuellement 27 534 hospitalisations en cours liées au coronavirus. Pour vous donner jour après jour une vision complète de la progression de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde, nous mettons à votre disposition une série de cartes et de graphiques actualisés quotidiennement.

21h37 : Bonsoir @Charlotte @autresujet @Quepassa. J'ai déjà parlé des nouveaux cas en réanimation mais je peux détailler les autres chiffres. L'agence Santé publique France a fait état de 40 558 nouvelles contaminations dues au coronavirus en 24 heures, soit 4 228 de plus que la veille.

En milieu hospitalier, 394 décès supplémentaires ont par ailleurs été recensés, ce qui porte le bilan à 38 674 morts depuis le début de l'épidémie en France.

21h25 : Pas de chiffres sur le covid ce soir?

21h25 : Pas de chiffres journaliers du covid ce soir ?

21h25 : Bonsoir FIMalgré la très forte actualité , pouvez vous communiquer le nouveau nombre de contaminations des dernières 24 heures ? Merci bonne soirée

20h26 : Bonsoir . Effectivement, après une série de couacs autour du reconfinement, Emmanuel Macron a réuni un Conseil de défense pour discuter d'un possible durcissement des mesures face à une épidémie de Covid-19 toujours galopante.

Le président de la République a "rappelé la gravité de la situation qui continue de se dégrader avec des services de réanimation de plus en plus proches de la saturation, avec un patient hospitalisé en raison du Covid toutes les 30 secondes en France" et a appelé "à la responsabilité et la mobilisation absolue de chacune et de chacun", selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. On n'en sait pas davantage.

20h26 : Voici un nouveau point sur l'essentiel de l'actualité de la soirée :

#ETATS_UNIS L'incertitude plane toujours sur l'issue de la présidentielle américaine. Les recours commencent. Donald Trump a saisi la justice pour suspendre le dépouillement des votes dans le Michigan. Suivez notre direct.

#NEONICOTINOIDES Le Parlement a autorisé, via un ultime vote des sénateurs, le retour temporaire des néonicotinoïdes, insecticides nocifs pour les abeilles, pour "sauver" la filière betterave.

Plus de 4 000 malades du Covid-19 sont désormais en réanimation ou soins intensifs, avec une hausse continue du nombre d'admission dans ces services sur 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France.


#AUTRICHE Emmanuel Macron sera à Vienne lundi pour rencontrer le chancelier Sebastian Kurz et évoquer la lutte contre le terrorisme, quelques jours après l'attaque revendiquée par le groupe Etat islamique, a fait savoir le gouvernement autrichien.

20h09 : Plus de 4 000 malades du Covid-19 sont désormais en réanimation ou soins intensifs, avec une hausse continue du nombre d'admission dans ces services sur 24 heures, selon les chiffres de Santé Publique France.

18h21 : Faisons un point sur l'actualité :

  • L'écart se resserre entre Biden et Trump. Pas de "vague bleue" comme l'annonçaient les sondages, mais l'ancien vice-président d'Obama comptabilise, pour l'heure, 235 grands électeurs contre 213 pour le candidat républicain, soit une légère avance sur son adversaire. Les résultats dans le Michigan, le Wisconsin et le Nevada vont être déterminants.
  • Sur Twitter, Donald Trump a de nouveau mis en cause le déroulement de l'élection, jugeant "étrange" que son avance dans certains Etats ait selon lui soudainement fondu avec l'apparition de "bulletins surprises".
  • Le Danemark va abattre la totalité de la quinzaine de millions de visons élevés sur son territoire à cause d'une mutation du Covid-19 qui menace l'efficacité d'un futur vaccin pour l'homme, a annoncé la Première ministre, Mette Frederiksen.
  • Emmanuel Macron sera à Vienne lundi pour rencontrer le chancelier Sebastian Kurz et évoquer la lutte contre le terrorisme, quelques jours après l'attaque revendiquée par le groupe Etat islamique, a fait savoir le gouvernement autrichien.

17h38 : "Le virus muté via les visons peut créer le risque que le futur vaccin ne fonctionne pas comme il le doit (...) Il est nécessaire d'abattre tous les visons", a annoncé la Première ministre, Mette Frederiksen, lors d'une conférence de presse. Cela concerne donc 15 à 17 millions de bêtes, selon les autorités danoises. Cette mutation ne se traduit pas par des effets plus graves chez l'homme, ont-elles expliqué, mais par une moindre efficacité des anticorps humains, ce qui menace la mise au point d'un vaccin contre le Covid-19.

17h32 : Le Danemark va abattre des millions de visons à cause d'une mutation du virus, annonce la Première ministre.

17h21 : Une infirmière de l'hôpital de Bastia est décédée du coronavirus, indique France 3 Corse. Elle s'appelait Joëlle Ferricelli, elle avait 56 ans et était soignée au sein du service de réanimation de l'établissement. La chaîne précise qu'elle présentait des comorbidités.

17h15 : Bruno Le Maire fustige les grandes foncières qui refusent d'accorder des réductions de loyers à leurs locataires professionnels."Je les recevrai pour les mettre devant leurs responsabilités et nous verrons ensuite quelles dispositions réglementaires nous pouvons prendre pour (les) obliger à jouer le jeu de la solidarité face à la crise", a affirmé le ministre de l'Economie devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.(XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / VIA AFP)

16h47 : L'audition du ministre de la Santé, Olivier Véran, face à la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion et l'impact de la crise sanitaire vient de débuter. Vous pouvez la suivre dans notre direct.

16h52 : Quelque36 330 nouveaux cas de contamination au ont été recensés en 24 heures, 469 patients supplémentaires ont été admis en réanimation et 430 sont décédés. Selon le médecin et journaliste Damien Mascret, les effets du reconfinement sur la pandémie devraient être visibles "autour du 20 novembre".

15h57 : La Bretagne a accueilli 20 patients du sud de la France touchés par le coronavirus depuis le 27 octobre, a annoncé l'ARS Bretagne. "Afin de répartir l'effort face à la remontée épidémique, des évacuations sont organisées depuis les régions les plus en tension vers les régions moins sollicitées", indique l'Agence régionale de santé dans un communiqué. Le taux d'incidence et le taux de positivité de la Bretagne sont en effet inférieurs à la moyenne nationale.

15h23 : En Haute-Vienne, une famille se retrouve confinée dans son camping-car, après avoir vendu sa maison pour sillonner la France, à la recherche d'une ferme où s'implanter. Ce reconfinement est donc une nouvelle épreuve pour ce couple et ses deux filles. "Il faut parfois prendre sur soi, mais on finit par s’habituer. Au final, on n’a plus le même besoin d’intimité qu’avant", expliquent-ils à France 3 Nouvelle-Aquitaine.

15h01 : "Les protocoles sont draconiens. Au vu du manque de personnel et de la configuration des locaux, ils sont difficilement applicables dans la majorité des écoles de Marseille."

Le syndicat Force ouvrière a déposé un préavis de grève pour demain dans les écoles et crèches de Marseille pour dénoncer des mesures sanitaires "impossibles à réaliser", rapporte France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

14h45 : Face à l'explosion du nombre de cas de le gouvernement suisse a décidé de mettre l'armée à disposition des cantons qui en feront la demande. Elle pourra intervenir pour soutenir les hôpitaux civils dans les soins de base et les traitements généraux ou sur les dépistages. L'armée pourra aussi être amenée à augmenter les capacités de soins intensifs, très sollicités.

14h29 : Ce panneau, qui serait situé dans une enseigne Leclerc de Rennes, est très partagé sur les réseaux sociaux, et a été vivement condamné par le député LREM du Val-de-Marne, Laurent Saint-Martin. "Laisser penser que les produits essentiels sont choisis en fonction de leurs taxes est indigne et poujadiste", écrit-il sur Twitter.

14h47 : Une pancarte pour le moins virulente a été mise en place dans un magasin Leclerc, accusant le gouvernement de "favoriser nos amis Amazon, CDiscount et autres grosses plateformes en ligne". La pancarte sous-entend que l'Etat continue à autoriser les ventes d'alcool pour la taxe qu'elles lui rapportent, au détriment des livres, qui seraient moins rémunérateurs.


13h46 : Bonjour, vous pouvez conduire toute personne ayant un train ou un avion à prendre si elle n'a pas d'autre personne que vous pour l'accompagner. Vous cocher la case "déplacement pour motif familial impérieux" sur l’attestation dérogatoire de déplacement. Son billet vous servira de justificatif (il peut vous l'envoyer par mail par exemple).

13h45 : Bonjour FI. Je repose la question dont je n'ai pas vu de réponse en recherchant. S'il n'y a pas de moyen de transport pour aller à la gare (cas en campagne et de très bonne heure), est-il possible d'accompagner quelqu'un qui doit prendre un TGV pour raison professionnelle ? En espérant avoir (un jour) une réponse. Merci bien

13h25 : Les arrêtés autorisant l'ouverture des commerces dits "non essentiels" à Béziers (Hérault) et Perpignan (Pyrénées-Orientales) ont été suspendus par le juge des référés du tribunal administratif de Montpellier. Il a pris des ordonnances de suspension similaire pour Carcassonne (Aude) et deux communes des Pyrénées-Orientales : Pia et Claira.


12h10 : Il est midi. Voici les principaux titres de l'actualité.

Le duel entre Donald Trump et Joe Biden est extrêmement serré et tout dépend désormais des résultats dans quelques Etats.


Donald Trump a plongé les Etats-Unis dans l'inconnu en se déclarant vainqueur de la présidentielle au moment où le décompte se poursuivait, provoquant une contre-attaque immédiate de son adversaire Joe Biden.


Le bailleur social Marseille Habitat a été mis en examen notamment pour "homicides involontaires par violation délibérée d'une obligation de sécurité" dans l'enquête sur l'effondrement mortel de deux immeubles à Marseille en novembre 2018.

• Un homme a été interpellé ce matin après qu'une enseignante l'a entendu menacer de "venger le prophète" et s'en prendre à des professeurs près d'une école primaire d'Athis-Mons (Essonne).


• Le gouvernement présente mercredi un nouveau projet de budget rectifié pour 2020, le quatrième depuis le début de la crise sanitaire, afin de débloquer 20 milliards d'euros supplémentaires pour soutenir l'économie.

11h50 : Le gouvernement présente en Conseil des ministres un nouveau projet de budget rectifié pour 2020, le quatrième depuis le début de la crise sanitaire, afin de débloquer 20 milliards d'euros supplémentaires pour soutenir l'économie face à la crise. Le produit intérieur brut (PIB) devrait ainsi finalement se contracter de 11% cette année, contre 10% anticipé dans la précédente prévision de septembre.

11h49 : Le syndicat Force ouvrière a déposé un préavis de grève dans les écoles et crèches de Marseille (Bouches-du-Rhône) pour demain. Le reconfinement s'accompagne de règles sanitaires renforcées. "Au vu du manque de personnel et de la configuration des locaux, elles sont difficilement applicables dans la majorité des écoles de Marseille", estime la déléguée FO Arabelle Lauzat.

Des parents d’élèves de l’école primaire Bois-Luzy (12e arrdt Marseille) protestent contre les gréves répétées des agents municipaux affectés aux cantines scolaires et occupent la cours de l’établissement pour organiser un pique-nique avec leurs enfants


MAXPPP

10h59 : Le nombre de cas de Covid-19 est en nette augmentation dans les prisons. La semaine dernière, 182 détenus ont été testés positifs en France, soit 11 cas de plus que la semaine précédente. Sur la même semaine, 451 surveillants pénitentiaires ont été testés positifs, contre 431 la semaine précédente et 287 deux semaines auparavant. Ces hausses sont notamment liées à la montée en puissance du dépistage dans les prisons, estime l'administration pénitentiaire.

10h48 : Stéphane Le Foll, le maire socialiste du Mans (Sarthe), demande au gouvernement de mener une étude permettant de savoir d'où vient la deuxième vague du Covid-19, et sur l'accélération des cas. "Une fois que nous saurons d'où vient cette flambée de contaminations, nous pourrons prendre des bonnes décisions, au lieu de prendre des décisions générales", déclare-t-il sur France Bleu Maine.

08h59 : Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a signé cette nuit un décret instaurant sur tout le territoire national un couvre-feu à 22 heures, selon les médias italiens (en italien). D'autres mesures restrictives, qui devraient être détaillées dans la journée et qui seront en vigueur jusqu'au 3 décembre, ont également été décidées, notamment la fermeture des centres commerciaux pendant le week-end.

07h36 : Alors que les députés LREM n'étaient pas suffisamment nombreux en séance, hier dans la soirée, les oppositions sont parvenues à faire voter par l'Assemblée nationale une prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 14 décembre seulement, contre l'avis du gouvernement qui la souhaitait jusqu'à mi-février. L'exécutif a toutefois divers moyens de revenir sur ce vote avant l'adoption définitive, prévue vendredi, du projet de loi de prorogation de l'état d'urgence.

07h42 : Tout comme les lycéens, qui ont manifesté hier, les enseignants se mobilisent contre le protocole sanitaire anti Covid-19 dans les établissements scolaires. Des professeurs se mettent en grève ou font jouer leur droit de retrait. Le mouvement n'est pas encore massif mais plusieurs dizaines de collèges et de lycées sont déjà concernés, notamment en Ile-de-France.

07h05 : Bonjour @Virginie. L'Institut Pasteur de Lille préfère se montrer discret pour le moment. Début octobre, le groupe LVMH avait notamment fait don de 5 millions d'euros pour permettre la poursuite des travaux sur une molécule jugée prometteuse. De premiers résultats sont attendus à la fin du premier semestre 2021, selon le directeur scientifique de l'institut, expliquait France Bleu. L’Institut Pasteur de Lille promet qu'ils seront rendus publics, précisait Le Figaro.


07h05 : Bonjour ! Savez-vous où en est l’essai clinique qui devait être conduit par l’équipe Pasteur de Lille contre le Covid-19 ? Merci et belle journée :)

07h38 : C'est un paradoxe de ce nouveau confinement. Les candidats au permis de conduire sont autorisés à passer leur examen, mais ils ne peuvent pas suivre de cours de code ou de leçons de conduite. "Limiter le rôle des écoles à la seule présentation de leurs élèves à l'examen aura des conséquences économiques dévastatrices sur des entreprises déjà durement frappées par la crise", ont écrit les syndicats au Premier ministre. Explications de France 3 Bourgogne Franche-Comté.

07h36 : Un couac qui interpelle. Un passager est parvenu à se rendre de Paris à Pointe-à-Pitre alors que son test au Covid-19 était positif, racontent nos confrères de Guadeloupe La 1ère. Dans un communiqué, la compagnie Air Caraïbes ne date pas précisément "ce cas isolé et spécifique" mais annonce qu’une enquête est en cours en relation avec les autorités et l'Agence régionale de santé.

07h35 : Certains maires avaient pris des arrêtés pour maintenir ouverts les petits commerces "non essentiels", malgré les règles sanitaires de confinement. Les élus de Revin (Ardennes) et Blancs-Coteaux (Marne) ont finalement retiré leur texte, après un échange avec le préfet. Les commerces concernés, par ailleurs, avaient préféré garder le rideau baissé. Explications de France Champagne-Ardenne.

07h32 : Il est 6 heures. Voici les principaux titres de l'actualité.

Les Américains se prononcent pour élire le président des Etats-Unis. Franceinfo est sur le pont pour vous faire suivre les résultats de ce duel serré.


#AUTRICHE L'Autriche, sous le choc, a décrété trois jours de deuil national après l'attentat commis à Vienne et revendiqué par le groupe Etat islamique. Quatre personnes sont mortes dans l'attaque et 23 personnes sont toujours hospitalisées. Le chancelier autrichien appelle à lutter davantage contre "l'islamisme politique".

Les oppositions sont parvenues à faire voter par l'Assemblée nationale une prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 14 décembre seulement, contre l'avis du gouvernement qui la souhaitait jusqu'à mi-février.

Un nouveau Conseil de défense consacré à la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 aura lieu ce matin à l'Elysée.


L'Olympique de Marseille a mal digéré Porto en encaissant trois buts au Portugal (3-0). Le club français égale le record de 12 défaites consécutives en C1 et est presque éliminé de la compétition.