Dîners clandestins : des ministres soupçonnés d’avoir participé, une enquête est ouverte

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Dîners clandestins : des ministres soupçonnés d'avoir participé, une enquête est ouverte
Article rédigé par
L. Feuerstein, G. Basl, D. Bonnet, N. Murviedro - France 3
France Télévisions

À la demande du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, une enquête a été ouverte concernant de possibles soirées clandestines de luxe à Paris, selon un reportage. Un chef étoilé aurait continué à recevoir des clients, et ce encore récemment. L’organisateur de ces soirées a un temps affirmé que des ministres y avaient participé avant de revenir sur ses propos.

Une enquête administrative a été ouverte concernant de possibles soirées clandestines à Paris, et ce à la demande du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. Pierre-Jean Chalençon, un collectionneur passionné d’histoire, est propriétaire du Palais Vivienne à Paris, un espace de réception. Il y aurait organisé, depuis plusieurs semaines, des repas payants avec le chef Christophe Leroy, en toute illégalité. Le parquet de Paris a également diligenté une enquête pour mise en danger de la vie d’autrui et travail dissimulé.

Des ministres auraient participé à des repas clandestins

Pierre-Jean Chalençon aurait également diné avec des ministres dans des restaurants clandestins, comme il l’a affirmé à des journalistes de M6. Des propos désormais démentis par son avocat. "Je trouve cette affaire assez fumeuse. (…) Bien sûr il faut une enquête, pour savoir s’il existe des restaurants clandestins. S’ils existent, il faut les fermer, il faut sanctionner", avait commenté Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, en janvier 2021. Plusieurs restaurants clandestins ont été verbalisés dans toute la France ces derniers mois.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.