Covid-19 : le ministère de l'Intérieur annonce une nouvelle jauge dans les lieux de culte

Cet assouplissement prévoit de laisser deux sièges libres entre chaque personne ou entité familiale, ainsi qu'une rangée occupée sur deux. La limite des 30 personnes est ainsi révolue.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des croyants respectant les gestes barrières lors d'une messe à l'église Saint-Sulpice, à Paris, le 29 novembre 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)

La jauge est assouplie dans les lieux de culte. Le ministre de l'Intérieur l'a annoncé dans un communiqué, mercredi 2 décembre. Cette nouvelle jauge "prévoit, pour l’organisation des cérémonies, de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux". Les consultations entre le gouvernement et les représentants des différents cultes "se poursuivront dans les jours prochains, afin de préparer l’évolution des mesures de confinement à partir du 15 décembre prochain", précise Gérald Darmanin. 

Dimanche, le Conseil d'Etat, saisi par des associations catholiques, avait donné trois jours au gouvernement pour revoir sa copie, jugeant la jauge de 30 personnes décrétée face au Covid-19 trop stricte et "disproportionnée" car ne prenant "pas en compte la taille des édifices religieux".

Mercredi matin, sur BFMTV, Jean Castex avait proposé d'assouplir cette jauge à "6 m² par fidèle"Interrogée, la Fédération protestante de France avait affirmé qu'elle allait "se satisfaire" de cette proposition. Tout comme le Conseil français du culte musulman (CFCM), qui a de toute façon recommandé à ses fédérations de mosquées d'attendre le 15 décembre avant de reprendre les prières du vendredi.

 


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.