Covid-19 : l'objectif de moins de 5 000 contaminations par jour a-t-il été atteint comme le souhaitait Emmanuel Macron pour alléger le confinement ?

Le président s'adresse aux Français mardi à 20 heures pour la huitième fois depuis le début de l'épidémie. Lors de sa dernière prise de parole, il avait fixé comme objectif le passage sous la barre des 5 000 nouvelles contaminations quotidiennes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une infirmière réalise un test PCR dans un laboratoire devant l'hôtel de ville de Paris, le 1er septembre 2020. (MAXPPP)

Emmanuel Macron va de nouveau s'adresser aux Français à l'issu d'un conseil de défense sanitaire. Son allocution est prévue mardi 24 novembre à 20 heures. Il va notamment être question de l'allègement des règles de confinement, mise en place après sa dernière prise de parole, le 28 octobre.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations sur l'épidémie dans notre direct

Au cours de cette allocution aux Français, le chef de l'Etat avait évoqué son plan pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 dans les semaines à venir. Et fixer un objectif. "Réduire très fortement les contaminations – de 40 0000 contaminations par jour à 5 000 , ralentir significativement le rythme des entrées à l’hôpital et en réanimation." Au cours du mois de confinement écoulé, l'objectif a-t-il été atteint ? 

Les chiffres de lundi sont bons...

Depuis plusieurs jours, le chiffre des nouvelles contaminations est en baisse. Lundi, il est même tombé sous la fameuse barre des 5 000 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures avec 4 452 contaminations confirmées. Pourtant, il faut faire preuve de prudence concernant ces chiffres, du propre aveu de Santé publique France. Car les chiffres du lundi sont plus faibles puisqu'ils reflètent la journée de dimanche où moins de tests sont effectués.  

Néanmoins, c'est la première fois que ce chiffre repasse sous la barre des 5 000 cas quotidiens depuis le 28 septembre. Avant le 28 octobre, cet objectif "de 3 000 à 5 000" contaminations quotidiennes avait été fixé comme horizon à atteindre par Emmanuel Macron lors de son interview du 14 octobre, dans laquelle il avait annoncé les premières mesures restrictives face à la seconde vague de l'épidémie (état d'urgence sanitaire, couvre-feu dans huit métropoles). La décrue de ces derniers jours se confirme donc, après 13 157 nouveaux cas dimanche, 17 881 samedi et près de 23 000, vendredi 20 novembre. Ce chiffre est surveillé attentivement par le gouvernement, puisqu'il fait partie des indicateurs scrutés pour éventuellement alléger les mesures mises en place pour freiner l'épidémie.

... mais les services de réanimation sont toujours en tension 

Le taux de positivité des tests qui correspond à la proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées, continue également de baisser à 13,3% lundi, après 14% dimanche et 14,8% samedi. Il est en baisse constante depuis le début du mois. L'étau se desserre toujours très lentement dans les hôpitaux. Les services de réanimation étaient occupés lundi par 4 438 patients du Covid-19 contre 4 491 dimanche, dont 244 nouvelles admissions soit 73 de plus que la veille. Au total, 31 449 personnes porteuses du virus étaient hospitalisées sur l'ensemble du territoire lundi (quelle que soit la gravité de leur état), soit un peu moins que la veille où ils étaient 31 522.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.