Covid-19 : que va annoncer Jean Castex lors de sa conférence de presse ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : que va annoncer Jean Castex lors de sa conférence de presse ?
France 3
Article rédigé par
J-C. Batteria, L.Haffaf, France 3 Régions, P.Brame, J-B Marteau. - France 3
France Télévisions

Le Pas-de-Calais devrait être reconfiné le week-end alors que la Seine-Saint-Denis, également très touchée, devrait être épargnée, selon les informations de France Télévisions. Mais l’Île-de-France ne devrait pas éviter de nouvelles mesures sanitaires. 

Dans le Pas-de-Calais et la Seine-Saint-Denis, le Covid-19 sévit de manière comparable. Pourtant, le département nordiste devrait subir un confinement pour les trois prochains week-ends au moins, contrairement à celui d’Île-de-France. Le taux d’incidence de l’épidémie est le même : 406 cas pour 100 000 habitants, soit près du double de la moyenne nationale. C’est notamment pour éviter un trop grand brassage de population attirée par le beau temps sur les plages le week-end, que cette mesure devrait être mise en place. 

Les commerçants agacés  

Les commerçants du Pas-de-Calais qui attendaient le week-end ensoleillé pour relancer leur activité ne cachent pas leur agacement. “Là on en a vraiment marre, on est pris à la gorge, entre le couvre-feu la semaine et le confinement le week-end, on ne peut plus travailler normalement, ce n’est pas possible”, déplore une vendeuse de vêtements. En Île-de-France, c'est le soulagement qui règne.  

Une nouvelle carte des départements placés sous surveillance renforcée devrait être divulguée jeudi 4 mars lors de la conférence de presse du Premier ministre, à 18 heures. “Ils étaient 20 la semaine dernière, certains vont quitter cette liste et d’autres vont y faire leur entrée”, explique Jean-Baptiste Marteau en direct de l’avenue de Ségur pour le 12/13 de France 3. De nombreuses autres mesures locales vont être mises en place. La fermeture de lieux très fréquentés, comme les quais de Seine à Paris, est envisagée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.