Coronavirus : pourquoi le nombre de contaminations ne baisse-t-il pas ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : pourquoi les contaminations ne baissent pas ?
France 2
Article rédigé par
F.Bouquillat, F.Mathieux, A.Pinault, V.Bouffartigue, J-M.Guillaud, P.Goldmann - France 2
France Télévisions

Jeudi 10 décembre, moins de 3 000 patients étaient en réanimation, tandis que le nombre de contaminations avait atteint les 14 000. Comment se fait-il qu'il ne baisse pas ?

Les derniers chiffres de contaminations au coronavirus ne sont pas bons, selon le ministère de la Santé. Sur une semaine, chaque jour, environ 11 000 nouveaux malades sont détectés, et la seule journée du mercredi 9 décembre compte 14 000 nouveaux cas. L'épidémie ne faiblit plus, elle stagne. Une situation peut-être due à un relâchement généralisé. "J'ai des patients que je sais positifs, que je croise en ville et qui ne devraient pas y être", explique le docteur Jean-Michel Gal. 

Température et réouverture des écoles en cause

L'affluence dans les magasins et la promiscuité dans les transports ou au sein des entreprises sont autant de portes d'entrée pour un virus. "Le confinement, même s'il a eu un certain effet, a été contrebalancé par la température et la réouverture des écoles, sans que l'on puisse quantifier précisément quelle part est due à la réouverture des écoles et quelle part est due à la température", explique Dominique Costagliola, directeur adjointe de l'institut Pierre-Louis d'épidémiologie et de santé publique, à Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.