Covid-19 : les antivax ne relâchent pas leur mobilisation dans les Antilles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : les antivax ne relâchent pas leur mobilisation dans les Antilles
FRANCE 3
Article rédigé par
F. Mathieux Martinique la 1ère Guadeloupe la 1ère L. Saadi - France 3
France Télévisions

La pandémie mondiale du Covid-19 continue de toucher la France en particulier la Guadeloupe et la Martinique où les réfractaires aux vaccins restent nombreux, samedi 11 septembre. 

De nombreux soignants sont arrivés en Guadeloupe et en Martinique afin de venir en aide à deux des régions les plus touchées en France. Une mesure prise afin de vacciner en masse la population pour limiter des dégâts déjà importants. Toutefois, dans ces deux départements, la méfiance contre le vaccin reste très grande. À l’image de l’accueil réservé par une poignée de citoyens aux soignants venus en renfort pour lutter contre l’épidémie. Arrivé à l’aéroport du Lamentin en Martinique, le personnel soignant a été hué, et même menacé.

La situation reste critique en outre-mer

Malgré la situation très alarmante, la mobilisation des antivax ne faiblit pas et parfois, ce sont les soignants, eux-mêmes qui font campagne contre le vaccin : "Je n’ai commis aucune erreur et à cause d’une pandémie, on me dit qu’il faut que je me vaccine avec un produit que je ne connais pas. On m’oblige à le faire et on me menace de licenciement si je ne présente pas de pass sanitaire". Une injustice pour ce soignant guadeloupéen. Pour l’heure, 167 malades du Covid-19 sont en soin intensif, et moins de 30% de la population est vaccinée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.