Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : le Premier ministre propose d'assouplir la jauge sanitaire pour les cérémonies religieuses à "6 m² par fidèle"

Jean Castex avait fixé la jauge maximale à 30 personnes par office religieux, avant que le Conseil d'Etat ne lui demande de revoir sa copie. Le gouvernement a jusqu'à jeudi matin pour rectifier le tir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes prient dans l'église Saint-Sulpice à Paris, le 29 novembre 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)

"J'ai bon espoir qu'on trouvera un accord équilibré." Le Premier ministre Jean Castex a proposé d'assouplir à "6 m² par fidèle" la jauge sanitaire du nombre de personnes autorisées à assister aux cérémonies religieuses, contre 30 personnes maximum actuellement. Pour l'instant, "aucune décision" n'a été prise car "le délai expire demain [jeudi] matin", a précisé, mercredi 2 décembre, Jean Castex, sur BFMTV/RMC.

Saisi par des associations catholiques, le Conseil d'Etat a donné, dimanche, trois jours au gouvernement pour revoir sa copie. La plus haute juridiction administrative française juge la jauge de 30 personnes, décrétée face au Covid-19, trop stricte et "disproportionnée", car elle ne prend "pas en compte la taille des édifices religieux".

"J'ai proposé de passer d'une limite quantitative à 30 fidèles à une jauge à 6 m² par fidèle", "c'est-à-dire une jauge relative", et ce "jusqu'au 15 décembre, où une nouvelle étape d'assouplissement" pourra avoir lieu, a indiqué le Premier ministre mercredi matin. "Nous sommes encore en discussion" avec le ministère de l'Intérieur et les représentants des cultes, dont certains "voudraient des jauges un peu plus souples", a-t-il ajouté. Par ailleurs, Jean Castex a évoqué la possibilité de "desserrer un petit peu la jauge" pour des cérémonies religieuses célébrées en fin d'année, notamment la messe de Noël.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.