Covid-19 : le gouvernement a proposé aux restaurateurs un plan de réouverture en trois phases, mais pas de calendrier

Le Groupement national des indépendants en hôtellerie et restauration indique avoir avancé avec le gouvernement sur une organisation de réouverture progressive, sans calendrier.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un café restaurant à Lapalud, dans le Vaucluse (illustration). (PHILIPPE PAUPERT / RADIO FRANCE)

"Ce fut une réunion très importante et très constructive", a indiqué mardi 16 mars sur franceinfo Didier Chenet, président du Groupement national des indépendants en hôtellerie et restauration (GNI), après une rencontre avec le ministre délégué chargé des PME, le secrétaire d'État au Tourisme, sur la situation des restaurateurs. Les restaurants et bars sont fermés depuis plus de quatre mois, en raison de l'épidémie de Covid-19.

Le gouvernement leur a proposé un "plan de réouverture de nos restaurants en trois phases, même si pour l'instant, nous n'avons pas de date de démarrage de ce plan", a expliqué Didier Chenet. La mise en application de ce plan est "soumis à deux indicateurs", a-t-il précisé : "le nombre de cas de contaminations par jour et le nombre de personnes vaccinées".

Trois étapes progressives

"La première phase concerne les hôtels et les restaurants d'hôtel", où "les petits déjeuners pourraient désormais être servis dans la salle à manger du restaurant d'hôtel", si ce plan venait à voir le jour. "C'est la première phase appelée à durer quatre semaines, comme les deux suivantes", a précisé le professionnel.

"Nous avons demandé à ce que pendant cette première phase, on puisse conserver les petits déjeuners dans la salle du restaurant. Que l'on puisse servir également les dîners dans la salle de restaurant des hôtels."

Didier Chenet

à franceinfo

Pour ce qui est de la deuxième phase, on pourrait avoir "l'ouverture des terrasses, des cafés et des restaurants, ainsi que leurs salles à l'intérieur des établissements, dans une limite de jauge de 50% de capacité d'accueil, y compris pour les restaurants d'hôtel". Enfin, "pendant la troisième phase, ce serait une ouverture totale, toujours dans le respect du protocole sanitaire. Ce qui est important pour nous, c'est que le protocole sanitaire qui sera appliqué est celui que nous avions début octobre, qui était un protocole renforcé auquel viendra s'ajouter le QR code, qui permettra le traçage des personnes qui pourraient être infectées par le Covid-19", a conclu Didier Chenet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.