Covid-19 : la volonté d'une vaccination massive dans le monde est à nuancer pour le directeur d'Épicentre

Publié
Covid-19 : la volonté d'une vaccination massive dans le monde est à nuancer pour le directeur d'Épicentre
Franceinfo
Article rédigé par
Emmanuel Baron - franceinfo
France Télévisions

Face à la flambée du nombre de cas, Emmanuel Baron, directeur d'Épicentre, groupe de recherche et d'épidémiologie à Médecins sans frontières, réagi sur plateau du 23 Heures.

En ce moment, l'épidémie de Covid-19 est très importante en Europe et en Amérique du Nord. "Le vaccin est un élément déterminant pour arranger les choses, mais ce n'est pas le seul, il y aussi le traitement. Le premier traitement c'est l'oxygène et l'oxygène a manqué en Afrique Subsaharienne, mais aussi en Inde. La réponse à l'épidémie s'appuie sur plusieurs piliers dans un environnement donné et ce n'est pas une seule réponse partout sur la planète. Vacciner 70% de la population mondiale sans trop de discernement me paraît à nuancer", explique Emmanuel Baron, directeur d'Épicentre, groupe de recherche et d'épidémiologie à Médecins sans frontières.

L'approvisionnement en vaccin s'est accéléré en août 

Mais pourquoi certains pays dans le monde ne parviennent pas à se vacciner en masse ? "Les vaccins ont montré qu'ils étaient efficaces pour éviter les hospitalisations à risque et les décès. Les vaccins sont arrivés sur le continent africain, depuis le mois d'août l'approvisionnement s'est accéléré. Mais les pays ont beaucoup de mal à l'utiliser. Le vaccin est disponible et c'est maintenant que le plus dur commence", ajoute Emmanuel Baron. Ce dernier rapporte que le Covid-19 n'est pas la maladie la plus préoccupante dans certains pays africains.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.