Covid-19 : la Nièvre, l'Aube et le Rhône à deux doigts de subir un troisième confinement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la Nièvre, l'Aube et le Rhône à deux doigts de subir un troisième confinement
France 2
Article rédigé par
D. Sébastien, P. Fivet - France 2
France Télévisions

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, doit faire une allocution jeudi 25 mars, à 18 heures. Trois nouveaux départements seront sûrement être soumis à un troisième confinement, en plus des 16 qui le sont déjà : la Nièvre, l’Aube et le Rhône. 

La situation épidémique est toujours très tendue en France. Olivier Véran, le ministre de la Santé, devrait prendre la parole, jeudi 25 mars à 18 heures, afin d’annoncer de nouvelles mesures. Ces dernières devraient toucher l’Aube, la Nièvre et le Rhône. Au total, 2,3 millions de Français seraient concernés par un reconfinement. À Lyon (Rhône), les cas tendent en effet à augmenter sensiblement, et les Lyonnais affluent pour se faire dépister.  

Un taux d’incidence qui explose  

Dans le Rhône, le taux d’incidence s'élève actuellement à 389 pour 100 000 habitants, avec des hôpitaux de plus en plus submergés. "On voit bien qu’on part d’un niveau très élevé déjà, alors que l’augmentation est en train de se faire, contrairement à la deuxième vague où on est partis de très bas, avec des services beaucoup moins sollicités donc moins chargés. Là, on part de beaucoup plus haut", affirme Frédéric Laurent, le responsable du centre de dépistage de Gerland Hospices Civils de Lyon.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.