Covid-19 : la France frappée par la cinquième vague

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
J.Benzina, P.Caron, France 3 Pays de la Loire, F.Fontaine - franceinfo
France Télévisions

Le gouvernement et le conseil scientifique le confirment : la France est bien confrontée à une 5e vague de Covid-19. Le seuil des 20 000 contaminations a été atteint lors des dernières 24 heures. Le virus progresse sur tout le territoire, les autorités alertent, mais se veulent rassurantes.

Le masque a fait son retour sur les marchés mercredi 17 novembre. Il est de nouveau obligatoire dans les zones où le pass sanitaire était demandé, même en extérieur. Un peu partout en France, les indicateurs sont à la hausse. Pourquoi l'épidémie repart-elle ? À l'approche de l'hiver, plusieurs facteurs se télescopent : "Avec la baisse des températures, on va plus à l'intérieur où on se contamine plus facilement, à cela s'ajoute la faible couverture vaccinale en France, et la contagion extrême avec le variant Delta", explique Damien Mascret, médecin et journaliste à France Télévisions. Résultat, le taux d'incidence augmente : 105 cas pour 100 000 habitants.

Vaccination et gestes barrières comme solutions

Pour le gouvernement, la cinquième vague est là, mais il faut rester optimiste. Pourtant, dans certains hôpitaux, les services de réanimation sont pleins et les équipes médicales s'inquiètent. "On est à saturation", souligne le Pr Christophe Guitton, chef du service de réanimation du CHU du Mans. Parmi les pistes pour contenir la propagation du virus : encourager plus de télétravail et utiliser avec plus de vigueur tous les outils de prévention. "Ces outils sont la vaccination, le rappel, les gestes barrières et le pass sanitaire", indique Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.