Covid-19 : la Chine impose un confinement par secteurs à Shanghai

Les contaminations sont en hausse dans le pays, notamment à cause du variant Omicron.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des professionnels de la santé dans les rues de Shanghai (Chine), le 26 mars 2022. (HECTOR RETAMAL / AFP)

La Chine poursuit sa politique "zéro-covid". Shanghai sera soumise, à partir du, 27 mars, à un confinement par secteurs, a annoncé dimanche le gouvernement local. La plus grande ville chinoise fait face à un rebond de l'épidémie de Covid-19 lié au variant Omicron. La partie est de la ville sera confinée pour cinq jours afin de permettre le dépistage de sa population, suivie par la partie ouest pour la même durée à partir du 1er avril. Shanghai compte au total 25 millions d'habitants.

Des millions de Chinois ont été soumis à des confinements locaux dans plusieurs villes du pays concernées par le virus. Shanghai et Jilin sont actuellement les régions les plus durement touchées par l'épidémie. Samedi, la Chine a enregistré 5 600 nouveaux cas domestiques confirmés, pour la plupart asymptomatiques.

La Chine a largement maîtrisé le Sars-CoV-2, apparu pour la première fois dans la ville de Wuhan fin 2019, grâce à une politique "zéro-Covid" de mesures sanitaires draconiennes. Mais cette approche est de plus en plus remise en question pour ses conséquences économiques et la "fatigue pandémique" ressentie par la population.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.