Covid-19 : face à la progression de l’épidémie, un nouveau confinement ?

Le nombre de contaminations, d’hospitalisations et de réanimations continue d’augmenter, jeudi 21 janvier. Alors que le variant britannique inquiète, certains scientifiques militent en faveur d’un nouveau confinement. 

France 3

Les Français doivent-ils se préparer à un nouveau confinement ? Avec plus de 20 000 contaminations par jour et près de 3 000 patients en réanimation, la circulation du virus ne faiblit pas sur le territoire, malgré l’instauration d’un couvre-feu généralisé à 18 heures. Selon certains scientifiques, il faut envisager très rapidement un nouveau confinement.

C’est le cas de Renaud Piarroux, épidémiologiste à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris, qui s’est exprimé sur franceinfo jeudi 21 janvier. "Si on attend, on n'échappe pas à un confinement, et celui-ci va durer jusqu’à ce que les hôpitaux puissent à nouveau respirer. Soit on le fait tout de suite, et là on peut avoir une diminution du nombre de cas et mieux passer la fin de l’hiver", estime ce dernier. L’idée d’un confinement ciblé des personnes âgés revient aussi sur la table, mais a jusqu’à présent toujours été balayé par l’exécutif, qui pour l’heure, veut se contenter du couvre-feu. 

Les prochains jours décisifs 

L’évolution de l’épidémie reste logiquement sous haute surveillance, et les prochains jours viendront définir la stratégie du gouvernement. Devant le ministère de la Santé, la journaliste Anne Bourse explique : "Ce matin devant les sénateurs, Olivier Véran a affirmé qu’une course contre-la-montre était lancée pour les jours à venir, qu’un nouveau confinement deviendrait une nécessité absolue si la circulation du variant anglais est trop rapide."

Le JT
Les autres sujets du JT
Covid-19 : face à la progression de l’épidémie, un nouveau confinement ?
Covid-19 : face à la progression de l’épidémie, un nouveau confinement ? (France 3)