Covid-19 en Israël : un journaliste isolé pendant dix jours à l'hôtel raconte sa quarantaine

Face à la pandémie de Covid-19, Israël prolonge la fermeture de ses frontières. Seule une raison impérieuse peut justifier l’entrée sur le territoire. De plus, il faut s'isoler dix jours. Dominique Derda, correspondant France Télévision a dû se soumettre à cette obligation.

France 2

L’État israélien se montre ferme concernant la fermeture de ses frontières. Pour pouvoir entrer sur le territoire, il faut avoir une raison impérieuse. Par ailleurs, ceux qui arrivent doivent s’isoler pendant dix jours. C’est ce qu’a vécu Dominique Derda, correspondant de France Télévisions au Moyen-Orient, rapporte France 2 vendredi 19 février. Pendant des jours, il a ainsi été enfermé dans une chambre d’hôtel. Pour sortir, son test PCR doit évidemment être négatif.  

Un procédé rigoureux

Il explique, en outre, en avoir déjà subi un quand il a débarqué à l’aéroport de Tel Aviv, mais cela ne lui a pas permis d’éviter la quarantaine. Les journées sont bien longues dans sa chambre de 15 m², d’autant plus qu’il est interdit d’en sortir, sous peine d’amende. L’hôtel est d’ailleurs gardé par la police et géré par l’armée. Ses repas sont déposés trois fois par jour à sa porte. Point positif : ce séjour est entièrement gratuit. C’est le gouvernement israélien qui paie. "Les repas sont simples mais variés. Jamais, depuis le début de mon séjour ici, on ne m’a servi deux fois de suite le même plat", précise-t-il.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Face à la pandémie de Covid-19, Israël prolonge la fermeture de ses frontières. Seule une raison impérieuse peut justifier l’entrée sur le territoire. De plus, il faut s\'isoler dix jours. Dominique Derda, correspondant France Télévision a dû se soumettre à cette obligation.
Face à la pandémie de Covid-19, Israël prolonge la fermeture de ses frontières. Seule une raison impérieuse peut justifier l’entrée sur le territoire. De plus, il faut s'isoler dix jours. Dominique Derda, correspondant France Télévision a dû se soumettre à cette obligation. (France 2)