Coronavirus : une prolongation des mesures restrictives jusqu'au 31 mars 2021

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : une prolongation des mesures restrictives jusqu'au 31 mars 2021
Article rédigé par
A.Bourse - France 3
France Télévisions

Alors que l’Hexagone doit subir une seconde vague de coronavirus, le gouvernement adopte une nouvelle stratégie pour que la France parvienne coûte que coûte à vivre avec le virus. Anne Bourse, présente à l’Élysée, fait le point.

La pandémie de coronavirus est bien loin d’être terminée mais le gouvernement n’envisage pas de nouvelles mesures trop contraignantes. Présente à l’Élysée, la journaliste Anne Bourse explique que c’est toute la difficulté en cette rentrée. "Le gouvernement répète qu’il faut vivre avec le virus et surtout éviter un reconfinement à tout prix, à la fois pour des raisons économiques mais aussi sociales", note-t-elle.

Un reconfinement est exclu

Malgré tout, Emmanuel Macron compte conserver un arsenal législatif pour lui permettre de réagir très vite en fonction de l’évolution du virus. Les mesures restrictives, comme la fermeture des bars et restaurants ou la restriction des rassemblements, pourront donc être encore prises jusqu’au 31 mars 2021. Les déplacements pourront aussi être limités et les tests rendus obligatoires pour les entrées ou sorties sur le territoire français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.