Coronavirus : le gouvernement lance une campagne d'information sur les nouvelles mesures sanitaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : le gouvernement lance une campagne d'information sur les nouvelles mesures sanitaires
FRANCE 3
Article rédigé par
A. Peyrout, J. Assouly, V. Lucas, J-A Belcelis, S. Ripaud - France 3
France Télévisions

Pour simplifier la compréhension des mesures sanitaires déployées ces derniers jours, le gouvernement lance la campagne "Dedans avec les miens, dehors en citoyen".  

"En attendant le vaccin, je ne reçois pas chez moi, j'aère régulièrement, je télétravaille, je retrouve mes amis dehors mais en respectant les gestes barrières". Ces mots, ce sont ceux édités par le gouvernement dans le cadre d'une campagne d'information intitulée "Dedans avec les miens, dehors en citoyen". Ce slogan résume onze recommandations qui récapitulent les nouvelles mesures sanitaires mises en place par les autorités contre le Covid-19. Parmi les nouveautés, il y a la recommandation de ne pas recevoir chez soi, et de ne pas aller chez les autres.

"Il faut vacciner"

Dans la lignée de la liberté de sortie en plein air, le gouvernement recommande de ne pas se retrouver à plus de six personnes, et en respectant les gestes barrières. "Je trouve que les icones sont plutôt bien faits, je trouve ça plutôt clair", réagit un passant. "À mon avis ça ne va pas fonctionner, ça m'étonnerait. Je vous le dis comme je le pense. Il faut vacciner, c'est ça qu'il faut faire", balaie une autre. Cette nouvelle campagne vise à rectifier les couacs de la communication gouvernementale du week-end dernier.

Parmi nos sources

Une seule source documentée pour ce sujet : la nouvelle communication gouvernementale sur les règles sanitaires, que le sujet décrit, fait commenter par des citoyens, contextualise.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le document utilisé dans le sujet  n’a été publiée que sur le compte Twitter de Jean Castex. 

https://twitter.com/jeancastex/status/1374103915252350978?s=21

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.