Covid-19 : la députée LREM Marie-Christine Verdier-Jouclas ne croit pas en un déconfinement dans un futur proche

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 10 min.
Coronavirus : députée LREM, Marie-Christine Verdier-Jouclas ne croit pas en un futur déconfinement
Article rédigé par
France Télévisions

Députée LREM de la 2e circonscription du Tarn et porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Marie-Christine Verdier-Jouclas estime qu’il ne faut pas s’attendre à ce qu’Emmanuel Macron annonce un déconfinement lors de son intervention mardi 24 novembre.

La prise de parole d’Emmanuel Macron mardi 24 novembre est attendue par toute la France, encore confinée dimanche 22 novembre. Députée LREM de la 2e circonscription du Tarn et porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Marie-Christine Verdier-Jouclas estime qu’il ne "faut pas parler aujourd’hui de déconfinement". "Je crois qu’une conscience a été prise aussi que s’il y a encore un mort toutes les quatre minutes, même si ça a diminué, la crise sanitaire est toujours là et il est important de pouvoir aller en douceur dans ce qui sera plus ou moins autorisé à partir de demain", assure-t-elle.

Pas de tensions au gouvernement

La crise sanitaire a souvent plongé le gouvernement face à un choix cornélien : l’économie ou la santé. De longs débats en ont découlé, même si Marie-Christine Verdier-Jouclas affirme qu’il n’existe pas de tensions entre le ministre de la Santé Olivier Véran et le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. "Simplement, on a fait un choix : que ce soit la protection des Français au niveau sanitaire qui prime par rapport à l’économie. Et entre deux maux, on a choisi le moins mauvais. Mais je peux vous assurer que tout le monde travaille de concert aujourd’hui", insiste-t-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.