Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : comment nos voisins européens tentent de freiner l'épidémie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : comment nos voisins européens tentent de freiner l'épidémie ?
FRANCE 3
Article rédigé par
Josselin Debraux - France 3
France Télévisions

Pour éviter une deuxième vague de l'épidémie, les pays européens ont une gestion de la crise sanitaire différente. L'Angleterre a décidé d'adopter des mesures très restrictives, tandis que l'Espagne a reconfiné localement.

L'Angleterre durcit considérablement ses consignes sanitaires pour éviter une deuxième vague de l'épidémie. "Dans les rues de Londres, la majorité des personnes déambulent sans masque, car il n'est pas obligatoire dans l'espace public. Pourtant, avec 627 morts pour un million d'habitants, les autorités britanniques ont pris des mesures fortes. Dès demain matin, les rassemblements de plus de six personnes seront interdits dans la rue, mais surtout dans la sphère privée", explique Josselin Debraux sur le plateau de France 3.

Reconfinements localisés en Espagne cet été

C'est pareil en Belgique, l'un des pays les plus touchés au monde par le coronavirus avec 868 morts pour un million d'habitants. "Là-bas, on appelle cela une 'bulle sociale'. Chaque foyer ne doit pas être en contact avec plus de cinq mêmes personnes. En Espagne, on fait le choix de reconfiner très localement en Catalogne ou près de Madrid, car l'Espagne compte 637 morts pour un million d'habitants", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.