Confinement : une salle des fêtes pour le déjeuner des ouvriers

En période de confinement, les ouvriers n'ont souvent pas d'endroit pour déjeuner en respectant les distances physiques. Pour eux, la mairie de Ploeuc-L'hermitage a mis à disposition une salle communale.

France 2

Les ouvriers et artisans qui travaillent à l'extérieur peuvent enfin déjeuner au chaud. Cette salle des fêtes de Ploeuc-L'hermitage (Côtes-d'Armor) est un abri providentiel. "On était comme des gamins qui allaient à la cantine, super contents de pouvoir s'asseoir au chaud et de manger tranquillement. Qui plus est quand le protocole est respecté", témoigne un travailleur. Les tables sont espacées d'1m50, désinfectées après chaque passage, gel et masque sont obligatoires avant de manger. 

Soutien des restaurateurs de la commune


Le maire de la ville, Thibaut Guignard, le sait : cette initiative est contraire aux règles du confinement. "Le risque, ce serait d'être sommé par le préfet de fermer cette salle des fêtes. Dans ce cas, je l'inviterai dans le cadre d'un dialogue constructif entre les élus locaux et les représentants de l'Etat, à venir voir le dispositif, comment ça se déroule et quelles sont les règles sanitaires que nous respectons". Le maire a le soutien des ouvriers, mais aussi des restaurateurs de la commune qui espèrent voir une augmentation des commandes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Alors que le confinement a été prolongé jusqu’au 11 mai, les chantiers du BTP (bâtiment et travaux publics) reprennent peu à peu, mais on est loin de la relance espérée par le gouvernement.
Alors que le confinement a été prolongé jusqu’au 11 mai, les chantiers du BTP (bâtiment et travaux publics) reprennent peu à peu, mais on est loin de la relance espérée par le gouvernement. (France 3)