Confinement : la réouverture d'une partie des relais routiers est "une avancée", se félicite le principal syndicat de la profession

Les syndicats de chauffeurs routiers demandaient unanimement la réouverture des relais. La liste des restaurants reste encore incomplète et limitée à ceux qui sont situés sur les nationales et les départementales.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un chauffeur routier mange dans sa cabine sur le parking du relais routier L'Escale, fermé pendant le confinement, le 26 mars 2020 à Deols (Indre). (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Les quatre principaux syndicats de la profession semblent avoir été en partie entendus. Terminé les sandwichs au volant pour des milliers de chauffeurs routiers. Près de 250 centres et relais routiers vont de nouveau pouvoir servir des repas en salle dès samedi 7 novembre, alors que depuis le début du nouveau confinement ils étaient limités à la vente à emporter. Leur accès sera désormais réservé aux chauffeurs titulaires d'une carte professionnelle et le service de repas chauds se fera uniquement entre 18 heures et 10 heures le matin. 

"Une avancée" pour le principal syndicat

La liste des relais routiers autorisés à rouvrir est encore incomplète et limitée à ceux qui sont situés sur les nationales et les départementales, mais c'est déjà mieux que rien a réagi Patrick Blaise, secrétaire général de l'Union routes CFDT, le premier syndicat du secteur. "C'est quand même déjà une avancée de la part du ministère, bien évidemment, se félicite-t-il. Aujourd'hui, on arrive en période hivernale, ce n'est quand même pas normal, dans une cabine entre 4 et 5m2, où l'on dort et où l'on travaille, de manger seul le soir comme ça dans des conditions un peu exécrables. Il faut absolument qu'on arrive le plus vite possible à bien servir ces professionnels, c'est important."

Les syndicats espèrent maintenant des aménagements à cette première liste de relais routiers autorisés à ouvrir pour qu'il y en ait davantage très prochainement, y compris sur les aires d'autoroute.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.