Cet article date de plus d'un an.

Confinement : les tarifs postaux seront diminués pour les livres commandés en librairie

Les frais d'envois seront divisés "par trois ou quatre" en fonction du nombre de livres commandés, a déclaré la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une librairie à Perpignan (Pyrénées-Orientales) propose des livres à commander en "click and collect", le 31 octobre 2020. (JEAN-CHRISTOPHE MILHET / HANS LUCAS / VIA AFP)

Un geste pour calmer la colère des librairies indépendantes, fermées pendant le confinement. Les tarifs postaux seront "considérablement diminués" pour les envois de livres commandés en librairies, a annoncé lundi 2 novembre la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, sur le plateau de LCI. "Nous allons diviser [ces tarifs postaux] au moins par trois ou quatre (...) ça va dépendre des envois, car si vous achetez dix livres ou un (...) il y a des tarifs dégressifs", a-t-elle détaillé. Ces tarifs s'appliqueront également "à la vente de disque, de CD et partition". 

"Amazon se gave, à nous de ne pas les gaver"

"N'achetez pas des livres sur les plateformes numériques", a insisté la ministre, ajoutant que si "Amazon se gave, à nous de ne pas les gaver". "Il n'y a pas d'avantage à acheter sur une plateforme numérique", a assuré Roselyne Bachelot, rappelant qu'il existe en France un "prix unique du livre". Elle incite donc les lecteurs à se fournir en livres auprès des librairies par le "click and collect" ou par les envois postaux. La ministre a également assuré que "les ventes par click and collect ou par envois par la poste ne seront pas comptées pour toucher les aides [du gouvernement], c'est du bonus intégral"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.