Confinement : le plafond d'indemnisation doublé à 200 000 euros par mois pour les entreprises les plus touchées

Ce soutien est destiné aux entreprises fermées et à celles du secteur du tourisme, de l'événementiel, du sport et de la culture qui réalisent moins de 50% de leur chiffre d'affaires.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bar restaurant fermé à Paris, le 25 novembre 2020. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Le ministre de l'Economie double la mise. Le plafond d'indemnisation pour les entreprises qui demeurent fermées ou sont durement affectées en raison de la pandémie de Covid-19 va être porté à 200 000 euros par mois, a annoncé Bruno Le Maire, samedi 28 novembre, lors d'un déplacement auprès de commerçants de Reims (Marne) avec le Premier ministre, Jean Castex.

>> Allègement du confinement : suivez les dernières informations en direct

Le gouvernement avait annoncé, mercredi, un nouveau dispositif de soutien aux entreprises, qui comprend une indemnisation à hauteur de 20% maximum de leur chiffre d'affaires par rapport à celui engrangé l'an dernier durant le même mois. Destiné aux entreprises fermées et à celles du secteur du tourisme, de l'événementiel, du sport et de la culture qui réalisent moins de 50% de leur chiffre d'affaires, ce soutien était initialement plafonné à 100 000 euros.

"Ceux qui étaient laissés sur le côté, ce sont les plus grands restaurants, ceux qui ont trois ou quatre restaurants, ce sont les hôtels avec beaucoup de salariés (...), a expliqué Bruno Le Maire. Vous pouvez avoir 200, 300, 400 ou 1 000 salariés, vous êtes éligible à ce fonds de solidarité avec un pourcentage du chiffre d'affaires et un plafond d'indemnisation qui a été porté à 200 000 euros par mois."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.