Confinement : déplacements tolérés pour le week-end de Pâques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Confinement : déplacements tolérés pour le week-end de Pâques
France 2
Article rédigé par
O. Feniet, J. Vitaline, V. Travert, M. Le Rue, France 3 Alpes-Côte-d’Azur - France 2
France Télévisions

Après l’annonce de l’extension des mesures renforcées à tout le territoire métropolitain, Emmanuel Macron a précisé qu’il sera possible de se déplacer entre les régions, pendant le week-end de Pâques, pour aller s’isoler. Les trains ont été pris d’assaut dans la soirée du mercredi 31 mars, dans les grandes villes.

Les gares parisiennes s’attendent à un nouvel exode urbain. Le troisième confinement a été annoncé mercredi 31 mars, par le président de la République. Conséquence : la SNCF voit rouge pour le week-end de Pâques, durant lequel les déplacements seront tolérés. Les réservations de train ont explosé, mercredi, bloquant le site internet. 130 000 voyages ont été vendus à la suite des annonces d’Emmanuel Macron, soit une hausse de 25% par rapport à la veille.

Des départs dès jeudi 1er avril

"Je vais prendre un train pour la Bretagne et je vais probablement prendre mon petit-fils", explique une voyageuse, jeudi matin. Parmi les destinations les plus prisées, on retrouve Bordeaux (Gironde), Nantes (Loire-Atlantique) ou encore Marseille (Bouches-du-Rhône). Les Marseillais rencontrés par France 2 ont déjà prévu leurs déplacements du week-end. Sur les autoroutes franciliennes, certains sont déjà partis, jeudi pour éviter les embouteillages prévus le vendredi. Lors du reconfinement de novembre dernier, plus de 700 km d’embouteillages avaient été enregistrés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.