Confinement : dans le Tarn-et-Garonne, le registre du plan canicule utilisé pour recenser les personnes vulnérables

Avec la mise en place du confinement, les personnes fragiles risquent de souffrir de leur isolement. La commune de Moissac, dans le Tarn-et-Garonne, recense les personnes vulnérables. Conçu lors des plans canicules, ce registre permet de conserver des liens avec les plus âgés. #IlsOntLaSolution

Alors que la circulation du virus est à nouveau très active et qu'une nouvelle période de confinement commence, la municipalité de Moissac dans le Tarn-et-Garonne invite les personnes les plus âgées et à mobilité réduite à s'inscrire sur le registre des personnes vulnérables.

Mis en place lors des plans canicules, ce registre est très utile dans cette commune de 13 000 habitants. Moissac compte en effet un tiers de personnes de plus de 60 ans. L'objectif de ce registre est de soutenir cette population, de la sortir de son isolement mais aussi d'agir au plus rapidement et plus facilement avec l'aide d'associations comme la Croix-Rouge.

Pour s'y inscrire, il suffit de se rendre sur le site de la mairie ou du CCAS (centre communal d'action sociale).

La mairie de Moissac a mis en place un registre pour recenser les personnes vulnérables
La mairie de Moissac a mis en place un registre pour recenser les personnes vulnérables (France 3)