Confinement : Amazon France accepte de reporter le "Black Friday" d'une semaine, au 4 décembre

Cette annonce fait suite à une réunion entre les représentants de la grande distribution, du commerce et du commerce en ligne et le ministre de l'Economie pour décaler d'une semaine la date de cette opération promotionnelle, initialement prévue le 27 novembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (AMAURY CORNU / HANS LUCAS)

Le confinement chamboule le calendrier du "Black Friday". Amazon France va décaler au 4 décembre l'opération commerciale, a annoncé son directeur général Frédéric Duval, jeudi 19 novembre, sur TF1. "Nous avons décidé de reporter le 'Black Friday', si cela permet de rouvrir les commerces avant le 1er décembre. Cette année, le 'Black Friday' aura donc lieu le 4 décembre", a déclaré Frédéric Duval.

>> Covid-19 : comment le report du "Black Friday" en France est devenu un sujet politique

Plus tôt dans la journée, les représentants de la grande distribution, du commerce et du commerce en ligne s'étaient réunis autour du ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, afin d'étudier la possibilité de décaler d'une semaine le "Black Friday", initialement prévu le 27 novembre, sous réserve d'une réouverture des commerces d'ici cette date.

Carrefour et Leclerc également favorable à un report

Le patron d'Amazon France a donc emboîté le pas à plusieurs enseignes de la grande distribution. "Lors d'un échange téléphonique ce matin avec Bruno Le Maire, Alexandre Bompard [patron de Carrefour] a dit qu'afin de favoriser la réouverture des petits commerces, il était d'accord pour suspendre l'opération 'Black Friday' du 27 au 29 novembre", a indiqué Carrefour à l'AFP, confirmant une information de BFMTV. 

Le président du comité stratégique E.Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, avait également indiqué sur Twitter que "proposition [était] faite de pouvoir ouvrir les magasins le 28 novembre, en contrepartie d'un report des opérations prévues pour le 'Black Friday'". "Les adhérents Leclerc se rallieront à une démarche collective qui irait dans ce sens."

De son côté, Bercy a donné rendez-vous vendredi après-midi aux acteurs de la distribution afin de "finaliser un accord". "Les acteurs de la grande distribution, du commerce et du commerce en ligne accueillent favorablement" la possibilité de reporter d'une semaine le 'Black Friday', "afin de favoriser l'ouverture des magasins le plus rapidement et dans les meilleures conditions", a indiqué le ministère de l'Economie dans un communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.