Attentat et crise sanitaire : Emmanuel Macron dans la tourmente

En plus du confinement, qui prend effet à minuit, un attentat au couteau a été perpétré à Nice dans les Alpes-Maritimes, jeudi 29 octobre. Emmanuel Macron gère de front ces deux crises majeures.  

France 2

Emmanuel Macron est de nouveau rattrapé par le dossier du terrorisme. C'est "une épreuve de plus pour le chef de l’Etat, deux semaines à peine après la décapitation de Samuel Paty", commente la journaliste France Télévisions Catherine Demangeat, en direct de l’Elysée. L'agenda du président de la République est bouleversé. Durant la matinée du vendredi 30 octobre, un "nouveau conseil de défense" permettra de faire le point sur la menace terroriste, et "devrait prendre de nouvelles mesures". 

Climat tendu 

Cette attaque survient dans un contexte tendu. A Nice (Alpes-Maritimes) où il s’est déplacé, Emmanuel Macron a usé d’un ton martial : "C’est la France qui est attaquée, ce sont trois de nos compatriotes qui sont tombés". Le président de la République se retrouve à devoir gérer de front deux crises majeures : le terrorisme et l’épidémie de Covid-19. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, 23 octobre 2020.
Emmanuel Macron, 23 octobre 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)