Appel à témoignages Covid-19 : quels souvenirs gardez-vous du premier jour de confinement, le 17 mars 2020 ? Racontez-nous

A quelques jours de la date anniversaire du premier confinement instauré en France pour limiter la propagation du Covid-19, franceinfo souhaite recueillir vos souvenirs de cette journée "pas comme les autres".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un masque de protection a été déposé autour d'un lampadaire parisien, lors du premier confinement, Paris, le 6 avril 2020. (FRANCK RENOIR / HANS LUCAS)

"Jamais la France n'avait dû prendre de telles décisions – évidemment exceptionnelles, évidemment temporaires – en temps de paix", déclarait le président de la République, Emmanuel Macron, le 16 mars 2020. Au lendemain de cette annonce, la France se figeait. Les restaurants avaient fermé leurs portes le samedi précédent, les enfants avaient eu le dernier jour d'école la veille. Et, le jour J, les Français se sont enfermés chez eux pour "quinze jour au moins". Depuis, l'épidémie de Covid-19 a fait plus de 90 000 morts en France, le pays a connu un second confinement en novembre, un couvre-feu a été instauré à 20 heures, puis avancé à 18 heures, et l'attestation de déplacement est toujours en vigueur, en dehors des horaires de sortie autorisés.

Lors de ce premier confinement, il y a un an, certains ont fui à la campagne, d'autres ont dévalisé les rayons de pâtes et de papier toilette, d'autres encore ont investi dans un ordinateur pour pouvoir travailler chez eux. Et vous, comment avez-vous appris cette nouvelle du confinement ? Qu'avez-vous décidé de faire le 17 mars 2020 et les jours suivants ? Racontez-nous vos souvenirs de ce premier jour de confinement et ce que cette journée a changé pour vous.

N'oubliez pas de laisser vos coordonnées afin qu'un journaliste puisse éventuellement vous recontacter. Celles-ci resteront bien entendu confidentielles et votre témoignage pourra rester anonyme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.