Confinement : une photographe immortalise cette période inédite

Dans la ville de Winnezeele, dans le Nord, une photographe immortalise des familles en cette période de confinement.

France 3

Un petit mot d’une photographe pour redonner le sourire à un couple de coiffeurs de la ville de Winnezeele (Nord). Dans ce petit village des Flandres, Monica photographie les habitants derrière leurs fenêtres. C’est devant son objectif qu’ils oublient le confinement, l’espace d’un instant. “C’est profiter de ce moment pour voir les choses autrement, et c’est se rendre compte que la vie continue”, confie une mère de famille.

“Tout est effacé, les classes sociales n’existent plus

C’est pour ça que ces photos sont jolies, car, finalement, on se rend compte qu’il y a l’humain. Ils sont tous bons quand ils sont heureux. Tout est effacé, les classes sociales n’existent plus (...) on est tous pareil, avec le sourire”, estime Monica, la photographe. Depuis le début du confinement, elle ne s’arrête pas et enchaîne les photos. Il y en a des centaines. Certaines sont drôles, tendres, ou étonnantes, mais toujours touchantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans la ville de Winnezeele dans le Nord, une photographe immortalise des familles en cette période de confinement.
Dans la ville de Winnezeele dans le Nord, une photographe immortalise des familles en cette période de confinement. (France 3)