Cet article date de plus d'un an.

Confinement : les restaurateurs et hôteliers inquiets pour leurs affaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Confinement : les restaurateurs et hôteliers inquiets pour leurs affaires
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L’hôtellerie et la restauration ne font pas partie du déconfinement prévu pour le 11 mai. Le gouvernement est en train de travailler sur une date de reprise d’activité. Pour toute la profession, il y a urgence à sauver la saison.

Quand pourront-ils s’attabler à nouveau dans leur pizzeria préférée ? Pour le moment, les Parisiens se contentent de la vente à emporter. D’habitude, dans une des pizzerias de la capitale, la salle est pleine à craquer, mais désormais, une seule des quatre employés travaille. Aux fourneaux, le patron est impatient de reprendre comme avant. "Il faut trouver le moyen d’ouvrir absolument le plus rapidement possible", alerte Guillaume Grasso, chef de cette pizzeria du 15e arrondissement.

Cinq semaines de fermeture

"On est obligé de faire quelque chose pour survivre. Donc quelles que soient les mesures qu’on devra prendre, dans ce qui est faisable, il faudra le faire, et vite", ajoute-t-il. Après plus de cinq semaines de fermeture, le temps presse. Les syndicats professionnels viennent de remettre au gouvernement leurs propositions pour rouvrir en assurant la sécurité des employés et des clients.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.