Confinement : les restaurateurs essaient de sauver leurs entreprises

Les restaurateurs et professionnels de l'hôtellerie souffrent en cette période de confinement, mais certains tentent de s'adapter à cette situation.

France 3

Un seul client en plein service ; pas de quoi rassurer Stéphanie et Alain Simian, commerçants à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes). Depuis la fermeture de leur salle et de leur terrasse pour cause d'épidémie, il ne leur reste plus que la vente à emporter : à peine 20 pizzas par jour, au lieu de 40 auparavant. Le couple ne se verse plus de salaire depuis un mois, et il faudra en plus payer les impôts et les charges.

Une baisse de tarifs allant de 20 à 40% selon les produits

Pierre Etaix, lui, tient un restaurant traditionnel. Avant le confinement, il comptait 40 couverts par service. Aujourd'hui, son unique solution pour s'en sortir est de fabriquer des plats complets à emporter. Pour attirer le client, il a dû faire un effort sur les tarifs : ils ont baissé entre 20 et 40% selon les produits. Ici comme ailleurs, les restaurateurs n'ont qu'un seul espoir pour retrouver le sourire et leurs clients d'avant : la fin du confinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les restaurateurs et professionnels de l\'hôtellerie souffrent en cette période de confinement, mais certains tentent de s\'adapter à cette situation.
Les restaurateurs et professionnels de l'hôtellerie souffrent en cette période de confinement, mais certains tentent de s'adapter à cette situation. (FRANCE 3)