Confinement : les réseaux Internet sur-sollicités

En cette période de confinement entre le télétravail, les plateformes de vidéos à la demande ou encore les communications entre amis, Internet se retrouve beaucoup plus sollicité qu’habituellement.

Confinés, mais pas coupés du monde, une famille s'est filmée pour nous. Selon eux, les réseaux internet et mobiles sont très aléatoires. Avec le confinement, ils utilisent beaucoup plus leurs ordinateurs et leurs téléphones : "Moi, par rapport à mon travail, ma fille cadette en deuxième position pour les leçons, et après ma femme et ma fille ainée pour les loisirs", explique Pierre Malfoy, le père de famille.

Doit-on craindre une saturation ?

Les Français sont de plus en plus équipés : 53 millions d’internautes, mais seulement 36% des abonnements sont à très haut débit. Autre outil incontournable, le téléphone portable : 94% des Français en possèdent un, très sollicité en cette période de confinement. Alors doit-on craindre la saturation ? Selon l’opérateur Orange, "le trafic a fortement augmenté et a été multiplié par deux".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un data center (photo d\'illustration).
Un data center (photo d'illustration). (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)