Confinement : l’assouplissement de la durée du travail inquiète les syndicats

En France, rester confiné, mais continuer de travailler. Emmanuel Macron a présidé ce vendredi 27 mars une réunion avec les partenaires sociaux en audioconférence.

France 3

Vendredi 27 mars Emmanuel Macron a présidé une réunion en audioconférence pour échanger avec les salariés et les entreprises sur cette situation de confinement du Covid-19. "La crise va durer aussi sur le plan économique. Le gouvernement a donc adopté mercredi 25 mars des ordonnances sur l’aménagement du droit du travail qui permettent notamment de travailler jusqu’à 60 heures par semaine dans certains secteurs. Des dispositions qui inquiètent les syndicats", a expliqué la journaliste Anne Bourse, en duplex depuis l’Élysée.

"La santé des salariés ne doit pas être sacrifiée"

"La CFDT, comme la CGT, estime que cette continuité économique ne peut pas se faire à n’importe quel prix, que la santé des salariés ne doit pas être sacrifiée, qu’ils sont encore trop nombreux à travailler sans protection. En organisant cette visioconférence, Emmanuel Macron fait en tout cas le point avec patronat et syndicats dix jours après le début du confinement. Il espère qu’avec l’arsenal des mesures prises pour soutenir les entreprises, le chômage ne repartira pas trop à la hausse", précise la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors de son allocution depuis l\'hôpital militaire de Mulhouse (Haut-Rhin), le 25 mars 2020.
Emmanuel Macron lors de son allocution depuis l'hôpital militaire de Mulhouse (Haut-Rhin), le 25 mars 2020. (MATHIEU CUGNOT / AFP)