Confinement : des instants de vie au deuxième jour

C’est la question qui revient en ce moment : comment faites-vous pour ne pas vous ennuyer ? Chaque jour, on découvre de nouvelles façons de faire.

France 3

Vivre confinée avec une enfant de deux ans. C’est désormais le quotidien de cette mère célibataire près de Nice (Alpes-Maritimes) qui doit redoubler d’imagination pour occuper sa petite fille. "Elle a deux ans, donc la capacité de concentration ne dure pas très longtemps. On fait de la pâte à modeler, des gommettes, on a transformé le salon en salle de jeux", raconte-t-elle.

Profiter du confinement pour jardiner

"C’est vrai que, si ça dure trop longtemps, il y a forcément des tensions, et moi je suis aussi énervée, je perds la patience", précise-t-elle. Pendant que certains trouvent le temps long dans leurs petits appartements, à la campagne, d’autres profitent de cette période de confinement pour entretenir leurs jardins. Dans une propriété en Auvergne, une retraitée trouve de l’occupation : "Il y a toujours quelque chose à tailler, je trouve toujours quelque chose à faire".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un SMS indiquant la situation de confinement reçu le 17 mars 2020.
Un SMS indiquant la situation de confinement reçu le 17 mars 2020. (CONSTANT FORME-BECHERAT / HANS LUCAS / AFP)