Confinement : 5% des prêts garantis par l'État aux entreprises refusés par les banques

Dans le cadre des mesures d'aide exceptionnelles déclenchées par l'État, figure le prêt garanti aux entreprises. Chacune peut le demander, mais, dans les faits, il n'est pas toujours évident de l'obtenir. Témoignage d'un couple.

France 2

Roxane Blauwart tient un salon de coiffure. Frédéric Blauwart possède un bar. En couple, ils sont deux commerçants emblématiques de Saint-Amand-les-Eaux (Nord). Tous les deux sont fermés depuis le 14 mars. Ils n'ont aucun revenu depuis un mois, alors leurs yeux sont cernés, et les nuits difficiles. Pour sauver leur commerce, ils ont chacun demandé à leur banque un prêt garanti par l'État. Pour eux, c'est un parcours du combattant.

8 000 dossiers de prêts garantis refusés par les banques

Ils n'ont toujours pas eu de réponse positive depuis un mois car la situation de leurs entreprises, notamment celle du salon de coiffure, n'est pas jugée très solide. Sans prêt, ils devront tous les deux déposer le bilan. Leur banque promet de poursuivre l'étude de leur cas, mais un refus est possible. Car, si 187 000 dossiers de prêts garantis ont été acceptés, 8 000 auraient ainsi été refusés par les banques, soit moins de 5% des demandes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances, le 17 février 2020 à Paris.
Le ministère de l'Economie et des Finances, le 17 février 2020 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)