Confinement : 135 euros d’amende pour une sortie non-justifiée

Près de 100 000 policiers et gendarmes ont été déployés en France pour faire appliquer les mesures de confinement liées au Covid-19. Gare à ceux surpris lors d’un déplacement non-autorisé : l’amende est passée à 135 euros.

France 3

À Lille (Nord), automobilistes, piétons comme cyclistes se font contrôler par les forces de l’ordre, en recherche de leur attestation de déplacement. "Tout le monde a rempli son attestation, ou a fourni une attestation de l’employeur", indique un policier sur un point de contrôle.

Des sorties justifiées

La plupart des passants ont une bonne raison de sortir. "Je suis interne en médecine sur Lille et je suis allée voir ce matin la direction des affaires médicales pour avoir l’attestation réglementaire", indique une conductrice. "S'il y avait eu plus de respect des règles de sécurité avant, il n’y aurait pas eu tous ces contrôles", fait remarquer un autre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers contrôlent des passants dans les rues de Bordeaux, le 17 mars 2020, après la mise en place du confinement.
Des policiers contrôlent des passants dans les rues de Bordeaux, le 17 mars 2020, après la mise en place du confinement. (CONSTANT FORME-BECHERAT / HANS LUCAS / AFP)