Commémorations du Débarquement : "On va avoir une très belle cérémonie en hommage aux vétérans", assure le maire d'Arromanches-les-Bains

Dans cette ville du Calvados, la cérémonie se fera sans public et sans délégations étrangères, mis à part les ambassadeurs des Pays-Bas et de Grande-Bretagne.

La plage d\'Arromanches-les-Bains, le 4 juin 2019, deux jours avant les célébrations marquant le 75e anniversaire du Débarquement (photo d\'illustration).
La plage d'Arromanches-les-Bains, le 4 juin 2019, deux jours avant les célébrations marquant le 75e anniversaire du Débarquement (photo d'illustration). (LUDOVIC MARIN / AFP)

"On va avoir une très, très belle cérémonie en hommage aux vétérans vivants et aux vétérans disparus", assure Marcel Bastide, le maire d'Arromanches-les-Bains dans le Calvados, samedi 6 juin sur franceinfo. En Normandie, les commémorations du Débarquement du 6 juin 1944 ont été largement revues à la baisse à cause de l'épidémie de Covid-19. À Arromanches-les-Bains, la cérémonie sera "très formalisée et très concentrée avec les mesures de sécurité", explique le maire.

Au départ, Marcel Bastide avait même "annulé l'ensemble des manifestations qui étaient liées au 6 juin du fait du Covid-19, et puis on a eu beaucoup de demandes de familles de Britanniques, de familles de vétérans, d'associations de vétérans qui, comme ils ne pouvaient pas se déplacer sur le territoire normand à cause de la pandémie, ont demandé à la mairie d'Arromanches de remettre en leur nom une couronne".

Une cérémonie sans public

Dans cette ville où est installé le port britannique du Débarquement - mais qui a servi à toutes les nations impliquées - la cérémonie se fera sans public et sans délégations étrangères, à part les ambassadeurs des Pays-Bas et de Grande-Bretagne. Par ailleurs, une cantatrice va chanter un hymne britannique aux légions disparues, et la patrouille de France va survoler la zone à 14h40 avec des fumigènes pour rendre hommage aux vétérans.

Cette période de pandémie est difficile pour la ville car "le budget de la commune d'Arromanches est composé d'à peu près 70% à 75% de recettes qui proviennent du tourisme, des musées, des campings, des parkings, etc. Donc pour nous, c'est une catastrophe économique comme pour beaucoup de commerçants et d'entreprises".

Nous avons la chance d'avoir un certain nombre de réserves et d'avoir des aides qui vont nous être offertes par l'État, par la région, le département, l'Europe. On va s'en sortir.Marcel Bastide, maire d'Arromanches-les-Bainsà franceinfo

"Quand même, en plein mois de juin, on se serait cru au mois de janvier", déclare le maire tout en restant positif, "nous, on est très, très heureux et très optimistes, parce qu'on est au creux de la vague et quand on est au creux de la vague, on ne peut que remonter".