Christophe Castaner, ministre de plus en plus fragilisé

L’affaire Chouviat est une nouvelle affaire délicate pour le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, déjà contesté par les forces de l’ordre.

FRANCEINFO

Christophe Castaner est dans une situation politique compliquée. "Il n’en a pas raté une", a lancé sur lui un de ses collègues du gouvernement. A l’approche du remaniement qui se profile, il est sur la sellette. Il y a la colère des policiers, des manifestants au sujet des violences policières, ainsi que l’incompréhension de certains Français quand il y a eu une tolérance pour des manifestations interdites pour des raisons sanitaires. 

Quel successeur pour Castaner ?

Pourquoi Emmanuel Macron le conserverait ? D’abord, le ministre de l’Intérieur n’a pas si mal géré que ça le confinement qu’il a annoncé lui-même le 16 mars, estime mardi 23 juin le journaliste du service politique de France Télévisions Guillaume Daret. Ensuite, Christophe Castaner est quasiment le dernier proche du président qui était là depuis le début du mouvement En marche!. Enfin, il faut lui trouver un remplaçant. Ce n’est pas évident de trouver quelqu’un digne de confiance à un poste si stratégique. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, à Paris, le 17 mai 2017.
Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, à Paris, le 17 mai 2017. (JOEL SAGET / AFP)