Chômage partiel : les patrons ont-ils joué le jeu de la formation ?

Des centaines de milliers de salariés sont au chômage partiel depuis six mois. En avril dernier le gouvernement avait proposé à tous ceux qui étaient au chômage partiel de se former. 100 % du coût de la formation été prise en charge par l’État ? Qui en a bénéficié qui en a profité pour changer d’emploi ?

France 2

Au plus fort de la crise, près de 9 millions de personnes étaient en chômage partiel. Le gouvernement a alors encouragé les personnes en situation professionnelle difficile de se former. Dans cette entreprise spécialisée en immobilier, Aminata Pelletier par exemple, a pu en profiter pour améliorer son anglais. En effet l’entreprise se développe à l’international, et suppose de nouvelles compétences de la part de ses employés.

L’occasion pour certains salariés de développer leur compétences

"Je suis obligé d’avoir un niveau qui me permet d’avoir un entretien téléphonique d’écrire un mail ou de faire une synthèse qui soit lisible par un anglophone, par quelqu’un qui n’est pas forcément français", explique-t-elle. Comme elle, 20 % des salariés ont été formés. L’entreprise a profité du dispositif gouvernemental : des formations prise en charge à 100% par l’État pour les employés en chômage partiel. Au total, plus de 170 000 personnes ont pu en bénéficier en France, selon en langues, bureautique, comptabilité ou encadrement des équipes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme passe devant une agence Pôle emploi à Paris, le 25 juillet 2020.
Un homme passe devant une agence Pôle emploi à Paris, le 25 juillet 2020. (HUGO PASSARELLO LUNA / HANS LUCAS / AFP)