Chine : les autorités surveillent la population avec des drones

En Chine, le bilan du coronavirus s'élève dimanche 2 février à 304 morts et plus de 14 500 personnes contaminées. Un premier décès hors de Chine a été signalé aux Philippines. Pékin a pris des mesures drastiques pour endiguer la contagion.

franceinfo

En Chine, face à l'épidémie de coronavirus, tous les moyens sont bons. Des drones rappellent à l'ordre les personnes qui ne portent pas de masque. "Camarade à vélo, quand vous êtes dans la rue, mettez un masque. Ne compliquez pas les choses pour votre mère patrie", lance une voix émanant d'un drone. Partout en Chine, ces scènes inondent les réseaux sociaux. "Vous n'êtes pas sérieux, ce n'est pas le moment de jouer aux cartes, rentrez chez vous !", lance un autre drone à un groupe d'hommes.

État d'alerte

Drones, policiers, tout le pays est sur le qui-vive. À l'entrée de la capitale, Pékin, se trouve un barrage filtrant avec une prise de températures. Les entrées de résidences des grandes villes sont désinfectées régulièrement et certains immeubles sont barricadés. Dans les campagnes et les villages, les habitants se protègent. Les routes sont barrées, les accès bloqués avec les moyens du bord. Les villageois ne veulent prendre aucun risque face au virus. Ils ne laissent rentrer aucun inconnu. "Ne sortez pas, restez à distance des gens", peut-on lire sur une bannière.

Le JT
Les autres sujets du JT
(DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)