Chine : la peur d’une seconde vague de l’épidémie après la découverte d'un cluster à Pékin

Après la découverte de plusieurs dizaines de cas de Covid-19, plusieurs quartiers de Pékin, la capitale de Chine, ont été confinés de nouveau.

FRANCE 3

Les barrières sont à nouveau érigées, et la présence policière est importante devant un marché de gros de Pékin (Chine), fermé depuis samedi 13 juin au matin. C’est le nouveau foyer de contamination de Covid-19 de la capitale, suite à un cas de contamination découvert jeudi 11 juin. Dans le quartier, pour les autorités, c’est à nouveau l’état de guerre sanitaire. "Nous avons effectué des tests sur 1 940 personnes travaillant dans le marché. Ce sont des tests à l’acide nucléique. Au total, 46 personnes sont positives, mais asymptomatiques", explique Xinghuo Pang, directrice adjointe du Centre de prévention et contrôle des maladies.

Aucun cas pendant deux mois

Des traces du virus auraient été trouvées sur des planches servant à découper du saumon dans le marché. Aujourd’hui, les Pékinois, qui n’avaient pas connu de cas depuis deux mois, redoutent une résurgence de l’épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants portent un masque à Pékin, le 8 juin 2020. 
Des passants portent un masque à Pékin, le 8 juin 2020.  (KOKI KATAOKA / YOMIURI / AFP)