Chine : l'allègement général de la politique "zéro Covid" salué par les institutions économiques internationales

Parmi les principales mesures dévoilées par la Chine mercredi, la fin des tests PCR systématiques et à grande échelle, la possibilité de s'isoler à domicile pour les cas bénins et asymptomatiques, ainsi qu'un recours plus limité aux confinements.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes patientent pour réaliser un test de dépistage du Covid-19, le 30 novembre 2022 à Guangzhou (Chine). (STRINGER / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les dirigeants de plusieurs institutions économiques internationales ont salué, vendredi 9 décembre, la décision de la Chine d'assouplir sa politique "zéro Covid", une avancée notamment qualifiée de "décisive" par la directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva. 

Mercredi, les autorités sanitaires chinoises ont annoncé un assouplissement général des restrictions sanitaires, après des manifestations de colère face à la politique "zéro Covid" des autorités. Parmi les principales mesures dévoilées, la fin des tests PCR systématiques et à grande échelle, la possibilité de s'isoler à domicile pour les cas bénins et asymptomatiques, ainsi qu'un recours plus limité aux confinements.

Cet allègement des restrictions sanitaires est une bonne nouvelle pour l'économie mondiale, a estimé la cheffe du FMI, après une rencontre avec le Premier ministre chinois, Li Keqiang. "Nous nous félicitons des actions décisives prises par les autorités chinoises (...) pour recalibrer la politique du Covid", a-t-elle déclaré, lors d'une conférence de presse aux côtés de dirigeants d'autres institutions économiques internationales.

Des ajustements qui "soutiendront" la reprise économique

L'effort de la Chine pour augmenter le taux de vaccination est par ailleurs une bonne chose "pour le peuple chinois, mais aussi important pour l'Asie et le reste du monde", a ajouté Kristalina Georgieva. "La performance de la Chine est importante pour la Chine mais aussi pour l'économie mondiale."

L'abandon progressif des restrictions sanitaires drastiques imposées depuis plusieurs années par Pékin "contribuera à lever une série d'incertitudes", a poursuivi Ngozi Okonjo-Iweala, directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le secrétaire général de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Mathias Cormann, a ajouté que ces "ajustements soutiendront la vigueur de la reprise tant en Chine que dans le monde".

De nombreux analystes ont toutefois prévenu que le retour à la normale pour l'économie chinoise sera long et chaotique, à l'heure où la Chine va désormais être confrontée à une forte hausse de cas de Covid-19.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.